Apaisines utilisables chez le chien
Adaptil®

Citation

« La vie est l'adaptation continue de relations internes à des relations externes. »

Herbert Spencer

Sommaire

Après les résultats satisfaisants obtenus par l'utilisation des phéromones faciales du chat (Feliway® et Felifriend®), des recherches tous azimuts sur les phéromones ont fait découvrir :

  • l'effet des phéromones sur l'homme,
  • Adaptil diffuseurl'effet des phéromones dites d'apaisement (d'où le nom d'apaisines) chez les femelles de mammifères en période d'allaitement.

Intérêt de l'Adaptil®

Vu le rôle des apaisines, l'Adaptil® sera adapté dans deux contextes particuliers :

  • chez le chiot, à titre préventif :
    • pour favoriser l'arrivée du chiot,
    • pour favoriser le développement comportemental par l'apprentissage,
    • pour limiter l'hyperattachement (attachement anxieux) et éviter les destructions, les vocalises, la malpropreté ;
  • chez le chien quel que soit l'âge, pour contrôler les peurs :
    • phobies avec manifestations neuro-végétatives lors de situations nouvelles (bruits de la rue, voitures, personnes étrangères),
    • syndrome de privation (donné seul au stade 1),
    • états anxieux avec troubles de l'appétit (boulimie, anorexie, dysorexie) et léchage excessif,
    • sociopathies.


En particulier, l'Adaptil® pourra être prescrit bénéfiquement lors de l'adoption des chiots par sa nouvelle famille (détachement), pour prévenir la détresse du détachement.

Utilisation du DAP

Formes galéniques

L'Adaptil® se présente :

  • soit sous forme de collier, permettant un relargage régulier de l'apaisine pendant 4 semaines ;

DAPLes contacts fréquents avec l'eau réduisent l'efficacité du collier.

  • soit sous forme de diffuseur, sui permet une diffusion pendant quatre semaines couvrant une surface de 50 à 70 m2.

Les résultats décrits par le laboratoire sont :

  • après 8 semaines, 72% des chiens deviennent plus faciles à gérer lors de peurs, surtout lors de phobies des bruits. L'Adaptil® est bien moins efficace dans les phobies sociales ;
  • après 12 semaines, 67 à 93% des chiens présentent une amélioration.


Bien entendu, l'amélioration sera d'autant plus rapide que ce traitement accompagnera les thérapies comportementales adéquates
(avec ou non un traitement psychotrope adapté dans les cas graves).

Vue d'ensemble sur les phéromonesCommunication phéromonalePhéromonothérapie
ApaisinesAdaptylFeliwayFelifriend

Bibliographie
  • Ceva
  • Vandaële E. - Phéromones des femelles allaitantes. Les apaisines des mammifères contre le stress et l'anxiété. - Point Vét., 32 (217), 16-17, 2001
  • Beata C. - Les phéromones d'apaisement ou apaisines - Congrès Zoopsy sur l'anxiété, Poitiers, 2001