Comportement alimentaire du chat
Sevrage des chatons

Citation

« On sèvre trop tôt tous les enfants. Le temps où l'on doit les sevrer est indiqué par l'éruption des dents, et cette éruption est communément pénible et douloureuse. »

Jean-Jacques Rousseau

Sommaire
  1. Comportement alimentaire
  2. Régulation du comportement alimentaire
  3. Comportement alimentaire du chat
    1. Prédation chez le chat
      1. Espèces de proies chassées
      2. Champs de prédation
      3. Détection de la proie
        1. Ouie
        2. Vision
        3. Olfaction
      4. Capture de la proie
      5. Mise à mort de la proie
      6. Ingestion de la proie
      7. Nombre de proies et temps passé à la chasse
      8. Développement du comportement de prédation
        1. Influence de la mère
        2. Influence du jeu
          1. Jeux solitaires avec des objets
          2. Jeux sociaux entre chatons
        3. Influence de la socialisation précoce à d'autres espèces
      9. Troubles du comportement de prédation
    2. Alimentation du chat
      1. Nombre de repas
      2. Rôle du maître
      3. Composition des repas
      4. Champ d'alimentation
      5. Cas particulier de plusieurs chats
      6. Sens utilisés dans l'alimentation ménagère
      7. Préférences alimentaires
        1. Appétence des aliments
        2. Apprentissage gustatif
    3. Alimentation spécifique du chat
      1. Comportement alimentaire du chaton
        1. Allaitement du chaton
        2. Sevrage du chaton
      2. Alimentation de la chatte pendant la gestation et la lactation
        1. Alimentation de la chatte pendant la gestation
        2. Alimentation de la chatte pendant la lactation
      3. Alimentation des chats stérilisés
      4. Alimentation du chat en fonction de l'âge
      5. Alimentation à objectifs spéciaux
  4. Troubles du comportement alimentaire chez le chat
    1. Composition des repas
    2. Heures des repas
    3. Fluctuations de l'appétit
      1. Boulimies
      2. Hyporexies ou anorexies
      3. Dysorexies
    4. Syndrome du tigre (mauvaise distribution alimentaire)
    5. Ingestions de substances impropres à la nutrition (pica ou picage)
      1. Plantes
      2. Autres matériaux
    6. Persistance du comportement de tétée chez le chat

Bibliographie


Chez les mammifères, le sevrage est le temps nécessaire pour accoutumer un petit à se passer de lait (cessation de la nourriture lactée naturelle ou artificielle) et pouvoir absorber une autre nourriture.

Sevrage chatons
Chaton repoussé par sa mère lors du sevrage
(Photo capturée du film ci-contre : © exaktaphile)

Le sevrage s'accompagne d'une involution mammaire.



Le sevrage est le premier pas vers le détachement des petits pour pouvoir grandir.


Vue d'ensemble

Le comportement maternel est très intense au début de l'allaitement où la mère passe pratiquement tout son temps dans le nid pour nourrir ses petits.

Cette présence permet d'assurer aussi la thermorégulation et l'apaisement par le contact des petits.

Progressivement au cours des semaines qui passent, la mère reste de moins en moins de temps avec les petits et le nombre des tétées journalières diminue graduellement, passant de plus de sept à dix après la naissance à quelques-unes, au sevrage.


Le début du sevrage apparaît avec la sortie des dents de lait.

Les premières dents lactéales à apparaître sont les incisives qui sortent d'abord vers 2-3 semaines (dents lactéales du chaton).

L'éruption des dents de lait des jeunes rend la tétée désagréable pour la mère.

Conséquences


Allaitement ^prolongé

Allaitement prolongé
(Photo : creativecommons.org/sukulat)
Le sevrage est progressif et débute vers la cinquième semaine pour se terminer habituellement entre la sixième et la huitième semaine (fin de la période de socialisation).

Le sevrage est le résultat :

  • du comportement de la mère qui évite et repousse de plus en plus ses jeunes (en leur donnant des coups de patte),
  • de la diminution de la valeur du lait maternel,
  • de l'augmentation de l'ingestion des aliments solides.


L'allaitement se prolonge parfois très longtemps, jusqu'à la naissance de la portée suivante (surtout si le nombre de jeunes est limité).

Un chaton peut donc téter jusqu'à 6 mois et plus.


Dans la nature, le détachement complet se fait tôt pour permettre au chat de s'attacher à son territoire. Par contre, dans les colonies de chat, il existe également un attachement au groupe.

Comportement alimentaireComportement alimentaire du chatPrédation
Alimentation (à la maison)Allaitement chatonSevrage chaton
Alim. de la chatte (gestation, lactation)Alim. chats stérilisésAlim. chat (en fonction âge
Alimentation à objectifs spéciauxSémiologie alimentaire

Bibliographie
  • Giffroy J.M. (Prof. Université de Namur, Belgique) - L'éthogramme du chat - 3ème cycle professionnel des écoles nationales vétérinaires, Toulouse, 2000
  • Arpaillange (C) - Comportement alimentaire du chat et ses troubles - 3ème cycle professionnel des écoles nationales vétérinaires, Toulouse, 2000
  • Levesque A. - La gustation chez le chien et le chat - Le Point Vétérinaire, vol. 28, n°186, 1997
  • Royal Canin - Guide pratique de l'élevage félin - 344 p.
  • Dehasse J. - Tout sur la psychologie du chat - Odile Jacob, Paris, 604 p., 2005
  • Wright M., Walters S. - Le livre du chat - Septimus éditions, 256 p., 1980
  • Leyhausen P. - Cat behavior : the predatory and social behavior of domestic and wild cats - Garland STPM Press, New York, 340 p., 1979
  • Beaumont-Graff E., Massal N. - Guide pratique du comportement du chat - Eyrolles, 334 p., 2007