• Comportement du chien et
    du chat
  • Celui qui connait vraiment les animaux est par là même capable de comprendre pleinement le caractère unique de l'homme
    • Konrad Lorenz
  • Biologie, neurosciences et
    sciences en général
  •  Le but des sciences n'est pas d'ouvrir une porte à la sagesse infinie,
    mais de poser une limite à l'erreur infinie
    • La vie de Galilée de Bertold Brecht

Système nerveux
Vue d'ensemble

Sommaire
définition

Le système nerveux est un système biologique dont la fonction est d'intégrer et de traiter des données, qu'elles proviennent du monde extérieur ou du milieu intérieur.

Système nerveux
Système nerveux
(Figure tirée d'un ancien manuel d'école primaire)

Cette analyse donne naissance :

1. à la perception au sens large, via les organes des sens et les récepteurs sensoriels disséminés dans l'organisme (loupesensation et perception) ;

2. à la production d'actes moteurs (comportements) lorsque la nécessité se fait sentir ;

3. aux processus mentaux,

  • cognitifs, très développés chez les animaux supérieurs, et en particulier chez l'homme ;

La cognition désigne l'ensemble des processus mentaux qui se rapportent à la fonction de connaissance tels que la mémoire, le langage, le raisonnement, l'apprentissage, l'intelligence, la résolution de problèmes, la prise de décision, la perception ou l'attention…

  • affectifs.

L'affect correspond à tout état affectif, pénible ou agréable, vague ou qualifié, qu'il se présente sous la forme d'une décharge massive ou d'un état général. L'affect désigne donc un ensemble de mécanismes psychologiques qui influencent le comportement.

bien

Le système nerveux assure donc les relations de l'organisme avec son environnement au sens large (extérieur et intérieur) et y répond par des actions appropriées en coordonant fonctionnellement tous les autres systèmes.

L'activité des cellules nerveuses (neurones et cellules gliales) assure les différentes fonctions du système nerveux.

  • Les interactions entre les neurones (synapses chimiques et électriques) sont bien connues et ont focalisé les recherches.
  • À l'heure actuelle, les relations entre cellules gliales et neurones sont de plus en plus étudiées et leurs interactions sont essentielles au fonctionnement du système nerveux.

Le système nerveux est divisé en deux parties.

Système nerveux central

Le système nerveux central (SNC ou névraxe) est le centre nerveux supérieur logé dans des structures osseuses chez les animaux supérieurs qui comprend :

bien

Le système nerveux central reçoit, intègre et émet des informations.

Système nerveux périphérique

Le système nerveux périphérique (SNP) désigne l'ensemble des nerfs qui émergent du névraxe :

bien

Le système nerveux périphérique permet la circulation des informations entre le système nerveux central et les autres organes du corps (dans les deux sens) pour un fonctionnement optimal de l'organisme.

Système nerveux
Organisation du système nerveux
(Figure : vetopsy.fr)

Classiquement, ce système nerveux périphérique comprend deux branches.

1. Le système nerveux somatique, appelé aussi système de la vie de relation, composé de nerfs, mais aussi de ganglions, est associé :

  • aux rapports de l'organisme avec l'environnement (récepteurs sensoriels, fibres afférentes)
  • aux contrôles moteurs volontaires (fibres efférentes).

2. Le système nerveux autonome (SNA, neurovégétatif ou viscéral), c'est-à-dire involontaire (littéralement " qui se régit par ses propres lois "), est associé du fonctionnement automatique des organes comme les muscles lisses, le muscle cardiaque, la majorité des glandes exocrines ou endocrines.

Ce système est responsable, en partie, de l'homéostasie, chère à Claude Bernard (1813-1878). Lors des variations des conditions de milieu, l'organisme réagit par une série de modifications physiologiques, mais aussi comportementales, qui lui permettent de retrouver son équilibre.

Le SNA est composé de deux systèmes antagonistes de l'activité des mêmes viscères :

bien

On ajoute à l'heure actuelle le système nerveux entérique qui est qualifié de " deuxième cerveau ", vu le nombre de neurones qu'il contient et ses rôles essentiels sur le cerveau lui-même

Bibliographie
  • Barone R. - Anatomie comparée des mammifères domestiques : Tome 6, Neurologie I, sytème nerveux central - Vigot Frères, 652 p., 2004
  • Kahle W. - Anatomie, Tome 3 Système nerveux et organes des sens - Flammarion Médecine-Sciences, 423 p., 2007
  • Marieb E. N. - Anatomie et physiologie humaines - De Boeck Université, Saint-Laurent, 1054 p., 1993
  • Rosenzweig M.R., Leiman A.L., Breedlove S.M. - Psychobiologie  - DeBoeck Université, Bruxelles, 849 p., 1998
  • Purves D., Augustine G.J., Fitzpatrick D., Katz L.C., Lamantia A-S, McNamara J.O., Williams S.M. - Neurosciences - De Boeck, 800 p., 2003
  • Kolb B., Whishaw I. - Cerveau et comportement - De Boeck, 646 p., 2002
  • Bear M.F., Connors B.W., Paradiso M.A. - Neurosciences : à la découverte du cerveau - Masson-Williams, 654 p, 1997