Troubles du comportement alimentaire du chat
Syndrome du tigre (mauvaise distribution alimentaire)

Citation

« Dieu a inventé le chat pour que l'homme ait un tigre à caresser chez lui. »

Victor Hugo

Sommaire

Le chat est un " grignoteur "  pour plusieurs raisons ( infos) :

  • d'une part, parce qu'il capture chaque jour des petites proies dont il ingère la totalité ou une partie,
  • d'autre part, sa glycémie (taux du glucose dans le sang) subit d'importantes variations dans la journée.


Syndrome du tigre Le chat mange de petites quantités de nourriture une dizaine de fois par jour environ.

  • Ces repas sont répartis le jour et la nuit de manière variable suivant les individus.
  • Le temps passé à manger est inférieur à 1 % du temps total.


C'est pourquoi nous préconisons des croquettes comme alimentation, plutôt que des boîtes ou une alimentation mixte.

  • On peut laisser alors l'alimentation ad libitum (du latin, " à volonté "), dans des distributeurs de nourriture très pratiques par exemple.
  • Si vous n'en possédez pas, les gamelles ne doivent jamais être vides.

Manifestations cliniques


En général, les propriétaires distribuent l'alimentation humide matin et soir !

Pepere mangeantDe ce fait, le chat a faim une grande partie de la journée, ce qui entraîne des comportements inadaptés :

  • une boulimie ( infos) : le chat se jette sur la nourriture ( « tout ce qui est pris n'est plus à prendre  ») et mange tout d'une traite ce qui est préjudiciable à sa digestion (vomissements fréquents) ;
  • un wool sucking syndrome ( infos) ou du pica ( infos) ;
  • des comportements d'agression.

Les comportements d'agression sont de deux sortes  :

  • d'une part des agressions prédatrices fréquentes ( infos) ;

Le chat se cache derrière un meuble et saute sur son propriétaire quand il passe, ou griffe et mord tout ce qui bouge, en particulier les mains et les pieds ;

  • d'autre part des agressions par irritation qui apparaissent plus tardivement ( infos).

Affut Elles surviennent quand le propriétaire prépare le repas. Dans ce cas, le chat s'agite et attaque son maître lorsqu'il s'approche de lui pour lui donner sa gamelle.


L'Homme a dissocié, chez nos chats de compagnie, le comportement de prédation de celui d'alimentation : il ne doit plus chasser pour manger.

Or, non seulement le chat ne fait plus ces efforts physiques qui lui prenaient environ 2/3 de son temps vigile, mais encore, ce comportement de chasse, à forte motivation (comportement primaire), ressurgit à la moindre occasion, et en particulier, en attaquant alors tout ce qui est en mouvement rapide, y compris l'Homme.


De plus, les morsures et les griffures terrorisent souvent les propriétaires : il punit son chat en conséquence, ce qui ne fait que détériorer la relation interspécifique ( infos). Les punitions sont très souvent anxiogènes chez le chat.

Agression irritationL'anxiété du chat, déjà présente, ne fera que s'accentuer ( infos).

Ce tableau clinique est souvent associé à l'anxiété du chat en milieu clos ou hyperagressivité du chat en milieu clos ( infos).

Pronostic et traitement ( infos)

Consultez votre vétérinaire !

Autres types d'agressions lors des repas

D'autres agressions peuvent survenir lors des repas qui ne sont pas liées au " syndrome du tigre ".


Chats mangeant Ces agressions sont d'origine territoriale ( infos).

Elles ont comme origine :

  • une mauvaise socialisation à l'homme ( infos),
  • une surpopulation féline qui ne permet pas une bonne structuration des territoires des différents chats.

 

 

 

Comportement alimentaireComportement alimentaire du chatPrédation
Alimentation (à la maison)Alimentation spécifiqueSémiologie alimentaire
Fluctuations de l'appétitSyndrome du tigrePersistance tétéePica

Bibliographie
  • Giffroy J.M. (Prof. Université de Namur, Belgique) - L'éthogramme du chat - 3ème cycle professionnel des écoles nationales vétérinaires, Toulouse, 2000
  • Arpaillange (C) - Comportement alimentaire du chat et ses troubles - 3ème cycle professionnel des écoles nationales vétérinaires, Toulouse, 2000
  • Levesque A. - La gustation chez le chien et le chat - Le Point Vétérinaire, vol. 28, n°186, 1997
  • Royal Canin - Guide pratique de l'élevage félin - 344 p.
  • Dehasse J. - Tout sur la psychologie du chat - Odile Jacob, Paris, 604 p., 2005
  • Wright M., Walters S. - Le livre du chat - Septimus éditions, 256 p., 1980
  • Leyhausen P. - Cat behavior : the predatory and social behavior of domestic and wild cats - Garland STPM Press, New York, 340 p., 1979
  • Beaumont-Graff E., Massal N. - Guide pratique du comportement du chat - Eyrolles, 334 p., 2007
  • Bourdin M. - Les troubles du comportement alimentaire chez le chat - Action vétérinaire, n° 1390, 1997
  • Dehasse J. - Sémiologie comportementale du chat - 3ème cycle professionnel des écoles nationales vétérinaires, Toulouse, 2000
  • Stahl S.M. - Psychopharmacologie essentielle - Paris, Flammarion, 650 p., 2000