Phéromones et organisation sociale
Société animale

Citation

« Depuis les plus bas degrés de la série jusqu'aux plus élevés, tous les animaux se trouvent à quelque moment de leur existence engagés dans quelque société. »

Alfred Espinas

Sommaire

Le premier à avoir abordé la sociologie animale est Alfred Espinas (1844-1922), auteur de l'ouvrage " Des sociétés animales " paru en 1877 (texte en ligne).

Le mot " social " est déjà sujet à polémique car certains auteurs (dont les francophones) considèrent que les relations sexuelles et parentales ne font pas partie du social car elles ont leur propre communication. Nous prendrons le mot social dans son sens large.

Vue d'ensemble des sociétés animales


Les sociétés animales se caractérisent par des groupements simples ou des sociétés complexes organisées et maintenues, entre autres, par une communication phéromonale variée.

Dénomination
(d'après Y. Leroy)
Groupements simples
Sociétés complexes
Origine
rassemblement
noyau familial
Embranchements concernés
la plupart
Arthropodes et Vertébrés
Nature des individus groupés
tous semblables
tendance à se différencier par catégories (polymorphisme, polyéthisme)
Communication
homogène
hétérogène
Répertoire
identique pour tous
différent selon les catégories
Principe de cohésion
interattraction identique entre individus tous semblables
interattraction entre individus soit de même catégorie, soit de catégories différentes

Dans les sociétés complexes qui nous intéressent ici, la communication vise deux objectifs :

  • les individus du groupe doivent communiquer entre eux par divers signaux ;
  • le groupe a une odeur particulière qui en permet l'accès à ses membres.

Ainsi, s'organise une alchimie complexe entre les signatures olfactives des individus et du groupe et les marquages qu'ils soient territoriaux ou sexuels. Les marques renseignent sur l'âge, le sexe, l'état physiologique (santé, nutrition, cycle sexuel…) et le statut social ( infos).

Nous voyons bien là la limite floue entre l'organisation sociale comme nous la concevons chez le chien et l'organisation territoriale du chat. Nous concevons le plus souvent, l'animal territorial comme un animal solitaire. Or, les habitants d'un territoire forment souvent une société et un territoire n'est jamais isolé, mais s'imbrique dans un réseau d'autres territoires qui peuvent se chevaucher.


Les sociétés complexes sont formées par un certain nombre d'individus souvent issus du milieu familial qui doivent se reconnaître entre eux : c'est la reconnaissance intraspécifique ( infos).

Reconnaissance intraspécifique

Sens chimiquesOlfactionCommunication olfactiveVue d'ensemble sur les phéromones
Perception phéromonaleOrgane voméro-nasal et voies ascendantes
Sécrétions et excrétions phéromonalesCommunication phéromonale
Phéromones et marquagesPhéromones et organisation sociale
Phéromones et reproductionPhéromones et alarmes Phéromonothérapie

Bibliographie
  • Brossut R. - Phéromones : la communication chimique chez les animaux - CNRS Editions, Paris, 143 p., 1996
  • Wyatt T.D. - Pheromones and animal behaviour : communication by smell and taste - Cambridge University Press, 391 p., 2003
  • Leroy Y. - L'univers odorant de l'animal - Boubée, 375 p., 1987
  • Pageat P. - La communication chimique dans l'univers des carnivores domestiques - PV, vol 28, n°181, 1997
  • Rosenzweig M.R., Leiman A.L., Breedlove S.M. - Psychobiologie  - DeBoeck Université, Bruxelles, 849 p., 1998
  • Giffroy J.M. (Prof. Université de Namur, Belgique) - L'éthogramme du chat - 3ème cycle professionnel des écoles nationales vétérinaires, Toulouse, 2000
  • Dehasse J. - Tout sur la psychologie du chat - Odile Jacob, Paris, 604 p., 2005
  • Wright M., Walters S. - Le livre du chat - Septimus éditions, 256 p., 1980
  • Cours de base du GECAF