Hormones à visée reproductive
Hormones placentaires et utérines

Citation

« Cela m'amène à tenir mes poings fermés, le pouce à l'intérieur, position du foetus, typique de l'inadapté qui rêve d'un retour à la sécurité prénatale. »

Benoîte et Flora Groult

Documentation web

Sommaire

Les hormones à visée reproductive sont très nombreuses et sont sécrétées par :


La présence et la sécrétion des hormones utérines et placentaires varient suivant les espèces (placenta dépendant ou corps jaune dépendant) et leur placentation.


Hormones placentaires

Le placenta sécrète de nombreuses hormones : on peut l'envisager comme une énorme glande endocrine.

1. la progestérone, par le cytotrophoblaste et le syncytiotrophoblaste,

Foetus humain et placenta
Foetus humain et placenta
(Photo : creativecommons.org/Wei Hsu and Shang-Yi Chiu)

2. les oestrogènes (surtout oestriol et oestrone), en faible quantité chez la plupart des mammifères, sauf les primates (dont la femme) dont le placenta ne peut conduire seul la stéroïdogenèse : il doit utiliser le cortex surrénal du foetus, d'où le concept d'unité foeto-placentaire.

3. Les gonadotrophines chorioniques sont produites par le syncytiotrophoblaste.

  • Chez la femme, l'hCG - Human Chorionic Gonadotropin, gonadotrophine chorionique humaine -, prend le relais de la LH, pour maintenir et transformer le corps jaune, de cyclique en gravidique, et lui faire sécréter de la progestérone (et des oestrogènes), pendant les 7 à 9 premières semaines de la grossesse. Ensuite, l'unité foeto-placentaire prendra le relais.
  • Chez la jument, il existe l'eCG - equine Chorionic Gonadotropin, gonadotrophine chorionique équine - ou PMSG - Pregnant Mare Serum Gonadotropin.

4. Les hormones lactogènes placentaires (PL) ou hormones chorioniques somatomammotropines (CS)

L'hPL - human Chorionic somatomammotropin (hCS), hormone lactogène placentaire -, a une structure proche de la GH maternelle et de la prolactine.

  • Elle est synthétisée par le syncytiotrophoblaste.
  • La concentration d'hCS augmente parallèlement à la croissance placentaire et est très élevé.
  • L'hPL favorise l'anabolisme de gestation pour la croissance foetale (stimulation de la synthèse de protéines, de la sécrétion d'insuline, de la concentration des acides gras libres pour préserver le glucose pour le foetus lors de jeune, des réserves dans le tissu adipeux et le foie).
Variations des hormones placentaires chez la femme
Variations des hormones placentaires
chez la femme
(© vetopsy.fr)

Cette hormone lactogène placentaire est retrouvée dans de nombreuses espèces (primates, ruminants, rongeurs). D'autres sont plus spécifiques (oPL chez les ovins, PLI et II des rattes et des souris) à rôle en gros identique.

L’hPL a une activité sur la mammogenèse, seule ou en synergie avec la prolactine, potentialisée par les stéroïdes.

5. L'hormone de croissance placentaire (PGH) a une structure proche de la GH maternelle.

  • Elle la suppléé complètement au 3ème mois.
  • Cette hormone régulerait les apports énergétiques foetaux (via l'IGF-1 maternel) et aurait vraisemblablement d'autres rôles (croissance du placenta, préparation de la lactation).

6. Les kisspeptines (Kp54, Kp14, Kp13 et Kp10) sont fortement exprimées par le placenta.

Les concentrations plasmatiques, lors de la grossesse sont très augmentées avant de chuter après l'accouchement.

7. La leptine augmente sa synthèse lors de la différenciation du cytotrophoblaste.

Elle augmente la croissance placentaire et foetale (corrélation entre la concentration dans le cordon ombilical et le poids foetal, sans semble-t-il de relation avec le taux de tissu adipeux).

8. les inhibines (surtout l'inhibine A) sont sécrétées de manière massive par le cytotrophoblaste.

9. La CRH (corticotropin releasing factor), produite par le placenta, avec les hormones stéroïdiennes (oestrogènes, stéroïdes surrénaliens foetaux) et les prostaglandines provoquerait la parturition.


De nombreux facteurs de croissance et des cytokines sont présents dans le placenta.


Hormones utérines

L'utérus, quant à lui, sécrète deux hormones :

EndocrinologieAxe hypothalamo-hypophysaireHormones hypothalamiques
Hormones antéhypophysaires Hormones posthypophysaires
Hormones à visée reproductiveHormones gonadiquesStéroïdes sexuels
TestostéroneOestrogènesProgestèrone
Hormones placentaires et utérinesGonadotropines chiorioniques
ActivinesInhibinesAMH (hormone anti-mullerienne)Relaxine

Bibliographie
  • Johnson M. H., Everritt B. J. - Reproduction - De Boeck Université, Saint-Laurent, 298 p., 2002
  • Thibault Ch., Levasseur M.C. - La reproduction chez les mammifères et l'Homme - Ellipse Editions Marketing S.A., Paris, 928 p., 2001
  • Vaissaire J.-P. - Sexualité et reproduction des mammifères domestiques et de laboratoire - Maloine S.A. Editeur, Paris, 457 p., 1977 -
  • Fontbonne A., Levy X., Fontaine E., Gilson C. - Guide pratique de la reproduction canine et féline - MED'COM, Paris, 272 p., 2007
  • Pieson P., Grandjean D., Sergheraert R., Pibot P. - Guide pratique de l'élevage canin - Royal Canin, 347 p., 1996
  • Malendin É., Little S., Casseleux G., Shelton L., Pibot P., Paragon B.-M. - Guide pratique de l'élevage félin - Royal Canin -344 p., 2000
  • Marieb E. N. - Anatomie et physiologie humaines - De Boeck Université, Saint-Laurent, 1054 p., 1993