Approche comportementale du vétérinaire comportementaliste
Essai de définition d'un comportement " normal "

Citation

« La vie peut devenir difficile comme elle peut devenir facile à tout moment. Tout dépend de la manière dont tu t'adaptes à la vie. »

Morarji Desai

Sommaire


Nous, vétérinaires comportementalistes, définissons un comportement suivant un modèle cybernétique : nous avons une vision plastique et dynamique des comportements.

Cette vision comportementale, dérivée de l'éthologie cognitive, est appelée éthologie clinique.

Pour comprendre cette vision globale, nous allons définir le concept de comportement, ce qui nous fera aborder les notions :

Combats entre chats Nous essairons de définir par la suite ce qu'est, pour nous, un comportement pathologique ( infos).

Définition d'un comportement

Définir un comportement est une des tâches les plus complexes qui soient : des milliers d'ouvrages ont traité de ce sujet.

De nombreuses écoles se sont affrontées, quelquefois très violemment, car ce concept touche à la vision que nous avons des animaux et de nous-mêmes, de nos actes, de notre vision et de notre place dans le monde, de la morale, de la réalité de l'âme et de la religion ( infos).


Un comportement peut être défini comme un ensemble des réactions observables chez un individu en réponse à une stimulation ou stimulus quelconque qu'il soit extérieur ou intérieur.

La modification de son environnement au sens large provoque un " acte " et l'on observe ce que l'animal " fait ".


En éthologie, ce sont les mouvements, les émissions sonores et attitudes posturales d'un animal, de même que les modifications poerceptibles de ces manifestations qui favorisent la compréhension réciproque et, dès lors, peuvent déclencher des réponses chez le partenaire du moment (Immelmann).


Nous en tirons deux conclusions majeures :

  • le traitement de l'information par l'animal entraîne un mouvement observable ;
  • les comportements permettent l'adaptation à des variations de l'environnement.


Chien voleur Le comportement alimentaire a fréquemment servi de modèle d'étude et est à l'origine d'une bonne partie du vocabulaire comportemental employé ( infos).

Exemple de comportement : la prédation

Prenons l'exemple de la prédation.

  • L'animal est au repos (état initial).
  • La faim (hypoglycémie) augmente sa vigilance.
  • La perturbation de l'état initial pousse l'animal à chasser (actes moteurs de recherche, d'attaque, de mise-à-mort et d'ingestion de la proie).
  • La satiété qui en découle ramène l'animal à l'équilibre (animal au repos).

Cet état d'équilibre diffère légèrement de celui du départ car l'animal aura engrangé une expérience supplémentaire.


Nous sommes en présence d'une suite de séquences comportementales dont la bonne exécution dépend étroitement de celle qui la précède
.

Nous pouvons dès lors en déduire les trois notions fondamentales :

Notion de comportementBehaviorismeEthologie objective
Questionnement de TinbergenEthologie cognitiveComportement normal
Homéostasie
Etat réactionnelSéquence comportementale
Comportement pathologiqueConsultation comportementale

Bibliographie
  • Université d'Oxford - Dictionnaire du comportement animal - Robert Laffont, Paris, 1013 p., 1990
  • Immelmann K. - Dictionnaire de l'éthologie - Pierre Mardaga Editeur, Liège, 296 p., 1990
  • Pageat P. - Pathologie du comportement du chien, Editions du Point Vétérinaire, Maisons-Alfort, 384 p., 1998
  • Gheusi G. - La cognition animale - 3ème cycle professionnel des écoles nationales vétérinaires - Toulouse 2000
  • Gaultier E - Les différentes approches du comportement - 3ème cycle professionnel des écoles nationales vétérinaires - Toulouse 2000