• Comportement du chien et
    du chat
  • Celui qui connait vraiment les animaux est par là même capable de comprendre pleinement le caractère unique de l'homme
    • Konrad Lorenz
  • Biologie, neurosciences et
    sciences en général
  •  Le but des sciences n'est pas d'ouvrir une porte à la sagesse infinie,
    mais de poser une limite à l'erreur infinie
    • La vie de Galilée de Bertold Brecht

Domaines protéiques à doigt de zinc
Domaine LIM

Sommaire

Les domaines LIM sont composés de deux domaines contigus à doigt de zinc, séparés par deux résidus hydrophobes.

  • Ce domaine protéique eucaryote très ancien a pris naissance avant le dernier ancêtre commun des plantes, des champignons, des amibes et des animaux.
  • Leur nom découle de leur découverte dans les protéines Lin11 de Caenorhabditis elegans , Isl1 du rat et Mec-3 de Caenorhabditis elegans (The LIM domain: regulation by association 2000).
Domaine LIM
Domaine LIM
(Figure : vetopsy.fr)

Ce domaine est trouvé, sur le site vetopsy.fr, dans :

Domaine LIM

Le domaine LIM, composé de 50 à 65 résidus, est formé de deux motifs à doigt de zinc contigus, séparés par deux acides aminés hydrophobes servant de lien.

Sa structure comporte :

Le premier zinc-finger comprend en règle générale le domaine canonique avec une histidine remplacée par une cystéine, et le deuxième zinc-finger, 4 cystéines pour stabiliser les ions Zn++.

  • un lien hydrophobe entre les deux de 2 résidus seulement.
Domaine LIM et motif à doigt de zinc
Domaine LIM et motif à doigt de zinc
(Figure : vetopsy.fr d'après Bssophile
et Thomas Splettstoesser)

La structure consensus est : Cys-X2-Cys-X16-23-His-X2-Cys-X2-Cys-X2-Cys-X16-21-Cys-X2-Cys/His/Asp (Asp et His pouvant remplacer Cys).

Protéines à domaine LIM

Les protéines LIM sont réparties en 14 classes (The Diversification of the LIM Superclass at the Base of the Metazoa Increased Subcellular Complexity and Promoted Multicellular Specialization 2012 pour une revue).

Sur la figure : le domaine LIM est en bleu, VHP (Villin Headpiece Domain), Gly (Glycine rich region), ZM (Zasp Motif), AM (Alp Motif), EM (EPLIN Motif), Neb (Nebulin repeat), SH3 (SRC Homology 3), HD (HomeoDomain), CH (Calponin Homology), LD (leucine-aspartate repeat), PM (PINCH Motif), TMA1 (TES Motif A1), TMA2 (TES Motif A2), ZyM (ZYX Motif)

1. Les ABLIM codent pour les protéines d'échafaudage (scaffold protein) des adhérences focales et des jonctions adhérentes (interactions actine/cibles cytoplasmiques) et activent des cascades de signalisation du cytosquelette qui conduisent à la transcription.

2. Les CRP stabilisent l'α-actinine et sont des protéines d'échafaudage des adhérences focales. Ce sont aussi des régulateurs de la transcription.

3. Les ENIGMA possèdent des rôles identiques au précédents.

4. Les EPLIN favorisent le regroupement et la stabilisation des fibres de stress et agissent comme protéines d'échafaudage (scaffold protein) pour associer les processus d'adhésion cellulaire (en particulier, cadhérine/caténine) avec le cytosquelette.

Protéines LIM
Protéines LIM
(Figure d'après KOCH sous Open Source)

5. Les LASP stabilisent les filaments actine-F et des plaques d'adhésion focale via les répétitions de nébuline. NRAP est une protéine de muscle strié impliquée dans l'assemblage des myofibrilles et de l'organisation du sarcomère.

6. Les Lhx sont des homéoboîtes qui joue un rôle dans le développement, en particulier du système nerveux (cf. XLim5 du xénope).

7. Les LMO régule l'expression de facteurs de transcription, mais ne possèdent pas d'homéoboîte comme les LHX.

8. Les LIMK sont des sérine/thréonine kinases qui phosphorylent les membres de la famille ADF/cofiline, protéine de fragmentation essentielle pour le remodelage très rapide du cytosquelette d'actine.

9. Le LMO7 mammalien est impliqué dans la polymérisation de l'actine et de stabilisation de l'actine-F dans les adhérences focales, en réponse à un stress mécanique. Il est aussi un régulateur transcriptionnel puissant.

10. Les MICAL sont impliqués dans croissance neuronale et le guidage axonal pendant l'embryogenèse (déstabilisation de l'actine). Les Mical-like jouent un rôle dans le trafic vésiculaire et le recyclage des composants des jonctions serrées.

11. Les PXN ont un rôle similaire aux ABLIM. Phosphorylés, ils recrutent les complexes de protéines pour les adhérences focales et les Rho-GTPases de signalisation pour réguler l'adhésion, la propagation, la motilité et la survie cellulaire.

12. Les PINCH (appelés aussi LIMS) sont des adaptateurs assembler les adhérences focales (intégrines), en jouant sur de multiples voies de signalisation.

13. Les TES ont un rôle dans la transcription.

14. Les ZX sont des adaptateurs qui facilitent l'assemblage des protéines aux adhérences focales et prennent part à la navette cytoplasme/noyau.

Ces protéines ont donc de nombreuses fonctions (The diverse biofunctions of LIM domain proteins: determined by subcellular localization and protein—protein interaction 2007).

Bibliographie
  • Lodish et coll - Biologie moléculaire de la cellule - De Boeck Supérieur, Saint-Laurent, 1207 p., 2014
  • Maillet M. - Biologie cellulaire - Abrégés de Masson, 512 p, 2002