• Comportement du chien et
    du chat
  • Celui qui connait vraiment les animaux est par là même capable de comprendre pleinement le caractère unique de l'homme
    • Konrad Lorenz
  • Biologie, neurosciences et
    sciences en général
  •  Le but des sciences n'est pas d'ouvrir une porte à la sagesse infinie,
    mais de poser une limite à l'erreur infinie
    • La vie de Galilée de Bertold Brecht

Domaines protéiques
Motifs à doigt de zinc (zinc-finger) : vue d'ensemble

Sommaire

Les motifs à doigt de zinc sont de petits motifs structuraux d'une trentaine d'acides aminés trouvés dans les protéines et dont le rôle est de stabiliser leurs plis par un ou plusieurs ions Zn++.

Motifs à doigt de zinc de TFIIIA
Motifs à doigt de zinc de TFIIIA
(Figure : vetopsy.fr d'après Miller)

Ils ont été identifiés pour la première fois dans TFIIIA, un facteur de transcription (TF avec le 5S ARN) du xénope qui comporte neuf séquences en tandem de 30 acides aminés qui permettent la formation de boucles se liant à l'ADN qui ressemblent à des doigts, d'où leur nom (Repetitive zinc-binding domains in the protein transcription factor LiA from Xenopus oocytes 1985 et RNA and DNA binding zinc fingers in Xenopus TFIIIA 1992).

Vue d'ensemble

Le motif à doigt de zinc classique ancestral, présent dans le Last Universal Common Ancestor of Life (LUCA), est un domaine treble-clef (" clef de sol ") ne comporte qu'un seul ion zinc chélaté par 4 cystéines - (Functional diversification of the RING finger and other binuclear treble clef domains in prokaryotes and the early evolution of the ubiquitin system 2011).

Ces cystéines et le métal chélaté peuvent être perdus comme dans les U-box ou certains types de nucléases comme les HNH/EndoVII-fold nucléases (A novel immunity system for bacterial nucleic acid degrading toxins and its recruitment in various eukaryotic and DNA viral systems 2011).

livre

Pour tout savoir sur la structure des motifs à doigt de zinc : SURVEY AND SUMMARY: Structural classification of zinc fingers 2003.

Ce domaine treble-clef peut rester :

1. mononucléaire, c'est-à-dire ne garder qu'un seul site de chélation du zinc,
2. binucléaire, en acquérant un deuxième site de chélation du zinc qui sont retrouvés dans de nombreux domaines (Treble clef finger—a functionally diverse zinc-binding structural motif 2001) :

Structures et fonctions

Bibliographie
  • Lodish et coll - Biologie moléculaire de la cellule - De Boeck Supérieur, Saint-Laurent, 1207 p., 2014
  • Maillet M. - Biologie cellulaire - Abrégés de Masson, 512 p, 2002