Comportement alimentaire du chien
Sevrage des chiots

Citation

« On sèvre trop tôt tous les enfants. Le temps où l'on doit les sevrer est indiqué par l'éruption des dents, et cette éruption est communément pénible et douloureuse. »

Jean-Jacques Rousseau

Sommaire
  1. Comportement alimentaire
  2. Régulation du comportement alimentaire
  3. Comportement alimentaire chez le chien
    1. Prédation chez le chien
      1. Chasse en solitaire ou en meute
      2. Espèces de proies chassées
      3. Affût et poursuite de la proie
      4. Capture et mise à mort de la proie
        1. Séquence sur les petites proies
        2. Séquence sur les proies moyennes
        3. Séquences sur les grandes proies : chasse en groupe
        4. Vocalisations lors de la traque
      5. Ingestion de la proie
      6. Hiérarchisation alimentaire
      7. Modes de chasse chez le chien
      8. Troubles de la prédation chez le chien
    2. Alimentation du chien
      1. Composition des repas
      2. Administration des repas
      3. Sens utilisés dans l'alimentation ménagère
      4. Préférences alimentaires
        1. Appétence des aliments
        2. Apprentissage gustatif
        3. Facilitation sociale
    3. Alimentation spécifique du chien
      1. Comportement alimentaire du chiot
        1. Allaitement du chiot
        2. Sevrage du chiot
        3. Hiérarchisation alimentaire
      2. Alimentation de la chienne pendant la gestation et la lactation
        1. Alimentation de la chienne pendant la gestation
        2. Alimentation de la chienne pendant la lactation
      3. Alimentation des chiens stérilisés
      4. Alimentation du chien en fonction de l'âge
      5. Alimentation à objectifs spéciaux
    4. Accès à l'alimentation : prérogative de dominant
  4. Troubles du comportement alimentaire chez le chien
    1. Composition des repas
    2. Heures et lieux des repas
    3. Fluctuations de l'appétit
      1. Boulimies
      2. Hyporexies ou anorexies
      3. Dysorexies
      4. Vols de nourriture
    4. Organisation sociale des repas
      1. Ordre d'accès à la nourriture
      2. Possibilité d'obtenir de la nourriture des maîtres
      3. Présence des maîtres et vitesse d'ingestion du repas
      4. Approche de la nourriture (gamelle, os…)
      5. Coexistence de plusieurs chiens
    5. Ingestions de substances impropres à la nutrition (pica ou picage)
      1. Plantes
      2. Coprophagie
      3. Autres matériaux

Bibliographie


Chez les mammifères, le sevrage est le temps nécessaire pour accoutumer un petit à se passer de lait (cessation de la nourriture lactée naturelle ou artificielle) et pouvoir absorber une autre nourriture.

Le sevrage s'accompagne d'une involution mammaire.


Le sevrage est le premier pas vers le détachement des petits pour pouvoir grandir.

Dentition du chiot
Dentition du chiot
(Photo © Loth et Baltzer)

Il n'est pas anodin que le verbe " sevrer " vient du latin " separare " signifiant " séparer ".

Vue d'ensemble

Le comportement maternel est très intense au début de l'allaitement où la mère passe pratiquement tout son temps dans le nid pour nourrir ses petits.

Cette présence permet d'assurer aussi la thermorégulation et l'apaisement par le contact des petits.

Progressivement au cours des semaines qui passent, la mère reste de moins en moins de temps avec les petits et le nombre des tétées journalières diminue graduellement, passant de plus de sept à dix après la naissance à quelques-unes, au sevrage.

À partir de 3 semaines, les premières dents lactéales apparaîssent (dents lactéales du chiot) : l'éruption des dents de lait des jeunes rend la tétée désagréable pour la mère.

Soumission passive du chiot
(Photo : creativecommons.org/Cosmic Kitty)

Le début du sevrage apparaît avec la sortie des dents de lait.


À partir de la quatrième semaine, il arrive que certaines mères régurgitent leur contenu stomacal devant leur portée qui s'empresse de le manger (cf. conséquences).

Vers la cinquième semaine, lorsque la quantité de lait produite diminue, la chienne n'accepte plus de nourrir que pendant quelques courtes périodes par jour et repousse par des grondements les chiots qui se montrent trop insistants (cf. conséquences).

Conséquences


Aucune hiérarchie alimentaire lors de la tétée n'a été mise en évidence chez les chiots !

Dans les premières semaines de la période de socialisation, le chiot apprend à ne pas s'approcher impunément des mamelles de sa mère.

Ce sevrage a de nombreuses conséquences chez les petits.

1. Chez le chiot, le sevrage va permettre au petit de pouvoir initier son détachement : ce processus se met en place avec le début de la hiérarchisation alimentaire et ne s'achèvera qu'à la puberté.

2. Ce sevrage va permettre également l'apprentissage de deux postures primordiales pour ses relations futures qui sont ritualisées pour l'évitement de conflit :

Les chiots mordillent la babine de leur mère ou lui lèche la bouche intensivement pour qu'elle régurgite une partie du contenu stomacal prédigéré, donc hyperdigestible, qu'ils s'empressent de manger : ce comportement permet la transition entre l'alimentation lactée et solide.

Lorsque la mère grogne, le chiot roule sur le dos, ne bouge plus, gémit et, souvent, laisse échapper une petite quantité d'urine.

Le sevrage est définitif entre 7 et 10 semaines.


L'allaitement se prolonge parfois plus longtemps (néoténie ?).


Hiérarchisation alimentaire

Comportement alimentaireComportement alimentaire du chienPrédation
Alimentation (à la maison)Allaitement chiotSevrage chiot
Hiérarchisation alimentaireAlim. de la chienne (gestation, lactation)
Alim. chiens stérilisésAlim. chien (en fonction âge)Alim. à objectifs spéciaux
Sémiologie alimentaire

Bibliographie
  • Giffroy J.M. (Prof. Université de Namur, Belgique) - L'éthogramme du chien - 3ème cycle professionnel des écoles nationales vétérinaires, Toulouse, 2000
  • Pageat P. - Pathologie du comportement du chien - Editions du Point Vétérinaire, Maisons-Alfort, 384 p., 1998
  • Levesque A. - La gustation chez le chien et le chat - Le Point Vétérinaire, vol. 28, n°186, 1997
  • Landsberg G.,Hunthausen W., Ackerman L. - Handbook of behavior problems of the dog and cat -Butterworth-Heinemann, Oxford, 211 p., 2000
  • Pageat P. - Sémiologie en pathologie comportementale - Point Vétérinaire, 1990
  • Dehasse J. - Tout sur la psychologie du chien - Odile Jacob, Paris, 400 p., 2009
  • Beaumont-Graff E., Massal N. - Guide pratique du comportement du chien -Eyrolles, 286 p., 200
  • Pieson P., Grandjean D., Sergheraert R., Pibot P. - Guide pratique de l'élevage canin - Royal Canin, 347 p., 1996