Reproduction : développement folliculaire
Croissance basale des follicules : petits follicules tertiaires (antraux)

Citation

« Combien reste impénétrable dans chaque destinée le noyau véritable de l'être, la cellule plastique d'où jaillit toute croissance ! »

Stefan Zweig

Documentation web

Sommaire
  1. Reproduction
    1. Vue d'ensemble
      1. Reproduction et sexualité
      2. Comportement sexuel
      3. Physiologie de la reproduction
    2. Reproduction chez le chien
    3. Reproduction chez le chat
  2. Anatomie du système génital
  3. Physiologie de la reproduction
    1. Mise en place pendant la période embryonnaire
    2. Puberté
    3. Gamétogenèse
      1. Cellules germinales et cellules somatiques
      2. Méiose
      3. Spermatogenèse
      4. Ovogenèse
        1. Phase de multiplication des ovogonies
        2. Phase d'accroissement ou de croissance
        3. Phase de maturation
    4. Fonction ovarienne
      1. Vue d'ensemble de l'activité cyclique
        1. Cycle ovarien
          1. Ovulation
          2. Cycle ovarien et folliculogenèse
        2. Cycle oestral
        3. Cycle menstruel
      2. Évolution de la fonction ovarienne au cours de la vie
        1. In utero
        2. Entre la naissance et la puberté
        3. À la puberté
        4. À la ménopause
      3. Développement folliculaire
        1. Vue d'ensemble du développement folliculaire
        2. Sortie de la réserve ovarienne
          1. Follicules concernés
          2. Mécanisme de la sortie ovarienne
        3. Croissance basale des follicules
          1. Follicules secondaires
            1. Follicule " plein "
            2. Follicule pré-antral
          2. Follicules tertaires
          3. Mécanisme de la croissance basale
        4. Cycle ovarien ou développement folliculaire terminal
          1. Phase folliculaire
            1. Recrutement des follicules
              1. Follicules recrutables
              2. Mécanisme de recrutement
            2. Sélection des follicules
              1. Follicules ovulatoires
              2. Mécanisme de sélection
            3. Dominance du (ou des follicules)
              1. Survie des follicules et récepteurs à la LH
              2. Atrésie des autres follicules
          2. Phase ovulatoire : ovulation
            1. Phase ovulatoire et hormones : pic de LH
            2. Conséquences du pic de LH
              1. Rupture folliculaire
              2. Maturation de l'ovule dominant
              3. Captation de l'ovule par les trompes utérines
              4. Modifications vasculaires
              5. Modifications hormonales
          3. Phase lutéale
            1. Formation du corps jaune
            2. Évolution du corps jaune
              1. Corps jaune cyclique
              2. Corps jaune de pseudogestation des carnivores
              3. Corps jaune de gestation
                1. Espèces placenta dépendant
                2. Espèces corps jaune dépendant
                3. Rôle de l'embryon dans la gestation
        5. Cycle des voies génitales
          1. Cycle menstruel
            1. Phase menstruelle ou menstruation
            2. Phase proliférative
              1. Reconstitution de l'endomètre
              2. Glaire cervicale
            3. Phase sécrétoire
          2. Cycle vaginal et vulvaire
    5. Coït ou copulation
      1. Coït chez le chien
      2. Coït chez le chat
      3. Érection
      4. Éjaculation
    6. Fécondation
  4. Gestation
    1. Vue d'ensemble
    2. Préimplantation
    3. Nidation
    4. Embryogenèse
      1. Annexes foetales
      2. Placenta
      3. Développement embryonnaire
    5. Gestation chez le chien
    6. Gestation chez le chat
    7. Alimentation de la mère pendant la gestation
  5. Parturition (mise bas)
    1. Vue d'ensemble
    2. Physiologie de la parturition
    3. Parturition chez la chienne
    4. Parturition chez la chatte
  6. Lactation 

Bibliographie

La croissance basale des follicules continue (primordial primaire secondaire) jusqu'au stade antral, correspondant à des petits follicules tertiaires (antraux) d'une taille maximale (2 mm chez la femme)

Cette croissance basale peut durer des mois (6 mois chez la brebis) alors que la croissance finale est très rapide (4 jours chez la brebis).

Folliculogenèse
Développement folliculaire
(© vetopsy.fr)


Chez la femme, le développement de la cohorte de follicules pré-antraux pour évoluer éventuellement vers le recrutement (début de la phase folliculaire) s'effctue 85 jours avant l'ovulation, c'est à dire à la phase lutéale n-3.

La formation de l'antrum par un follicule pré-antral dure 25 jours environ, de la phase lutéale n-3 jusqu'à la fin de la phase folliculaire n-2 (environ 60 jours avant l'ovulation).

Follicule tertiaire


Le follicule tertiaire (antral ou cavitaire) est un follicule secondaire pré-antral dont le volume a augmenté (0,2 mm chez la plupart des mammifères) et qui a subi un certain nombre de transformations suite à la sécrétion de FSH.

Follicule à corps de Call et Exner
Follicule à corps de Call et Exner
(Photo : © webapps.fundp.ac.be - licence -)

Chez la femme, on peut distinguer plusieurs sortes de follicules tertiaires.

  • Certains follicules ne seront pas recrutés par la suite car ils sont trop petits : follicule à antrum débutant (classe 2 : 0,2-0,4 mm), petit follicule à antrum (classe 3 : 0,5-0,9 mm), follicule à antrum (classe 4 : 1-2 mm).
  • Le follicule devient recrutable lorsqu'il dépasse la taille de 2 mm (classe 5 : 2-5 mm).

Volume de l'ovocyte

L'ovocyte augmente de volume jusqu'à atteindre 120µ à la fin de sa croissance.

Le noyau de l'ovocyte est aussi gros que le follicule primaire.

Formation de l'antrum


Une cavité, appelée cavité folliculaire ou antrum, s'est formée.


Les cellules folliculaires sécrètent le liquide folliculaire (liquor folliculi) qui forment, entre elles, des gouttelettes, appelées encore corps de Call et Exner. Ces gouttelettes fusionnent pour former une cavité unique qui s'agrandit par la production de liquide.

Follicule tertiaire à antrum débutant
Follicule tertiaire à antrum débutant
(Photo : © webapps.fundp.ac.be - licence -)

Le liquide folliculaire, de couleur jaune, est semi-visqueux et est essentiel au développement conjoint de l'ovocyte et du cumulus et de la différenciation des cellules de la granulosa.

  • Il a pour origine le plasma sanguin, par le biais des vaisseaux sanguins de la thèque. Les grosses molécules passent peu à cause de la barrière hémato-folliculaire.
  • Il forme un micro-environnement spécifique à chaque follicule et baigne le compartiment avasculaire formé par les cellules de la granulosa et l'ovocyte.
  • Il contient de nombreux facteurs synthétisés localement par les cellules folliculaires. On retrouve de nombreuses molécules (électrolytes, oxygène dissous, glucose, acides aminés, lipides), des stéroïdes en très fortes quantité dont la concentration diffère avec le stade physiologique du follicule, mais également des gonadotrophines, des inhibines, des activines et de l'hormone de croissance.

La formation de l'antrum sépare les cellules de la granulosa en deux types.

  • Les cellules de la granulosa murale entourent l'antrum et son liquide folliculaire.


Elles se différencieront par la suite en grandes cellules lutéales (sécrétion de progestérone).

  • les cellules du cumulus oophorus (ou cumulus - disque - proligère ou encore promontoire) très différentes se multiplient activement pour former plusieurs couches. Ce promontoire devient de plus en plus fin au fur et à mesure que l'antrum grandit. L'ovocyte, avec sa couronne de cellules granuleuses, appelé corona radiata, fait saillie dans l'antrum.
Communications cumulus-ovocyte
Communications cumulus-ovocyte
(Photo : © Christine Viaris de Lesegno)

Ces cellules possèdent peu de récepteurs à la LH, produisent peu de stéroïdes, sécrètent une grande quantité de protéines de la famille des inhibines et de l'acide hyaluronique formant la matrice extracellulaire.

Communications entre les différentes cellules


Dès le début du développement folliculaire, les communications entre l'ovocyte et les cellules de la granulosa sont indispensables à leur développement respectif.

  • La folliculogenèse précoce est régulée par de très nombreux facteurs locaux paracrines (échangés entre cellules voisines - thèque interne et granulosa, granulosa et ovocyte -) et autocrines (générés par les cellules elles-mêmes)
  • Les relations deviennent de plus en plus étroites entre les cellules du cumulus et l'ovocyte dans les follicules tertiaires : on parle même du complexe cumulo-ovocytaire (COC).

Les cellules du cumulus envoient des prolongements à la surface de l’ovocyte, traversant la zone pellucide en formant des jonctions communicantes (gap junctions) qui augmentent au fur et à mesure de la croissance du follicule ( infos).

  • Le passage de nombreuses molécules permettent la nutrition de l'ovocyte (ions, acides aminés, AMPc…).
  • L'ovocyte, quant à lui, contrôle par ce biais des réactions chimiques (glucose en pyruvate énergétique, cystéine en glutathion pour sa protection contre les substances oxydantes).

Mécanisme de la croissance basale des follicules


Des facteurs paracrines (échangés entre cellules voisines) et autocrines (générés par les cellules elles-mêmes) agissent avec la FSH et la LH pour accélérer la croissance des follicules, mais ils sont réprimés, ce qui provoque :

  • un faible accroissement du follicule,
  • une inhibition de la différenciation des cellules de la granulosa avec limitation des récepteurs aux gonadotrophines.

AMH
Hormone anti-mullerienne (AMH)
(Photo : © pic2fly.com)

L'AMH (hormone anti-mullerienne) est produite dans les cellules de la granulosa des follicules en croissance.

Certains facteurs locaux produits par les follicules inhibent la stéroïdogenèse.

  • Les cellules de la grunulosa sécrètent des IGF binding protein (IGFBP), qui se lient aux facteurs de croissance (IGF-2, en particulier), pour limiter leur propre multiplication et la production d'hormones stéroïdes.
  • L'ovocyte lui-même régule la croissance folliculaire par le GDF9 et le BMP15.


À la fin de la croissance basale, commence le développement folliculaire terminal ou la phase folliculaire proprement dite qui aboutit au follicule de de Graaf (follicule préovulatoire ou follicule mûr).


Cycle ovarien (développement folliculaire terminal) : phase folliculaire

ReproductionAnatomie du système génitalReproduction du chienReproduction du chat
Physiologie de la reproductionMise en place (période embryonnaire)Puberté
GamétogenèseMéioseSpermatogenèseOvogenèse
Cycle ovarien et folliculogenèseCycle oestral et menstruelCycles selon l'âge
Sortie réserve ovarienneCroissance basalePhase folliculairePhase ovulatoire
Phase lutéaleCycle voies génitalesCoït ou copulationFécondationGestation
Développement des annexesDéveloppement de l'embryon
Parturition Lactation

Bibliographie
  • Johnson M. H., Everritt B. J. - Reproduction - De Boeck Université, Saint-Laurent, 298 p., 2002
  • Thibault Ch., Levasseur M.C. - La reproduction chez les mammifères et l'Homme - Ellipse Editions Marketing S.A., Paris, 928 p., 2001
  • Vaissaire J.-P. - Sexualité et reproduction des mammifères domestiques et de laboratoire - Maloine S.A. Editeur, Paris, 457 p., 1977 -
  • Fontbonne A., Levy X., Fontaine E., Gilson C. - Guide pratique de la reproduction canine et féline - MED'COM, Paris, 272 p., 2007
  • Atlas d'histologie humaine et animale
  • School of Anatomy and Human Biologie
  • Gougeon A. - Anatomie, embryologie et physiologie de l'ovaire - EMC, Endocrinologie-Nutrition, 10-026-A-10
  • Dubest C. - Gonadotrophines hypophysaires - physiologie et exploration fonctionnelle - EMC, Endocrinologie-nutrition, 10-017-0-10
  • Concannon P.W., Hansel W., Visek W.J. - The ovarian cycle of the bitch : plasma estrogen, LH and progesterone - Biol Reprod 13, p.: 112-121, 1975
  • Baird D. - Rôle des gonadotrophines du follicule pré-antral au préovulatoire - Journal de Gynécologie Obstétrique et Biologie de la Reproduction, Vol 35, N° 5-C2, p : 24-29, 2006
  • Zeleznik A.J., Hillier S.G. - The role of gonadotropins in the selection of the preovulatory follicle. - Clin Obstet Gynecol,27, p : 927-940, 1984
  • Fanchin R. - Rôle revisité de la LH sur le développement folliculaire - Gynécologie Obstétrique & Fertilité, Volume 30, numéro 10, p: 753-764, 2002
  • Hugues J. N., Cedrin-Durnerin I. - Le rôle de l'hormone lutéinisante dans la physiologie du follicule et du corps jaune - Gynécologie Obstétrique & Fertilité, Volume 28, numéro 10, p: 738-744, 2000