Reproduction: érection
Stimuli déclenchant l'érection

Citation

« Le Viagra bientôt remboursé ? C'est pas en remboursant les érections des Français qu'on va réussir à boucher le trou de la sécu. »

Laurent Ruquier

Documentation web

Sommaire
  1. Reproduction
    1. Vue d'ensemble
    2. Reproduction chez le chien
    3. Reproduction chez le chat
  2. Anatomie du système génital
  3. Physiologie de la reproduction
    1. Mise en place pendant la période embryonnaire
    2. Puberté
    3. Gamétogenèse
      1. Cellules germinales et cellules somatiques
      2. Méiose
      3. Spermatogenèse
      4. Ovogenèse
        1. Phase de multiplication des ovogonies
        2. Phase d'accroissement ou de croissance
        3. Phase de maturation
    4. Fonction ovarienne
      1. Vue d'ensemble de l'activité cyclique
      2. Évolution de la fonction ovarienne au cours de la vie
      3. Développement folliculaire
        1. Vue d'ensemble du développement folliculaire
        2. Sortie de la réserve ovarienne
        3. Croissance basale des follicules
      4. Cycle ovarien ou développement folliculaire terminal
      5. Cycle des voies génitales
        1. Cycle menstruel
        2. Cycle vaginal et vulvaire
    5. Coït ou copulation
      1. Coït chez le chien
        1. Recherche du partenaire
        2. Comportement précopulatoire
        3. Saillie
        4. Comportement postcopulatoire
        5. Facteurs influençant la reproduction chez le chien
          1. Chiens féraux
          2. Chiens de compagnie
            1. Facteurs physiques
            2. Facteurs psychologiques
      2. Coït chez le chat
      3. Érection
        1. Anatomie pénienne
        2. Mécanisme de l'érection
          1. Mécanisme général
          2. Particularités spécifiques
        3. Déclenchements de l'érection
          1. Érection psychogène
          2. Érection réflexe
          3. Érection du sommeil paradoxal
        4. Physiologie de l'érection
          1. Système orthosympathique et parasympathique
            1. Centre médullaire dorso-lombaire orthosympathique
            2. Centre médullaire sacré parasympathique
          2. Sytème nerveux somatique
          3. Mécanisme moléculaire
          4. Voies cérébrales et neurotransmetteurs
            1. Ocytocine et dopamine
            2. Sérotonine
      4. Éjaculation
        1. Sperme
          1. Production
          2. Composition
        2. Physiologie de l'éjaculation
          1. Emission du sperme
          2. Expulsion du sperme
    6. Fécondation
  4. Gestation
    1. Vue d'ensemble
    2. Préimplantation
    3. Nidation
    4. Embryogenèse
      1. Annexes foetales
      2. Placenta
      3. Développement embryonnaire
    5. Gestation chez la chienne
    6. Gestation chez le chat
    7. Alimentation de la mère pendant la gestation
  5. Parturition (mise bas)
    1. Vue d'ensemble
    2. Physiologie de la parturition
    3. Parturition chez la chienne
    4. Parturition chez la chatte
  6. Lactation 

Bibliographie


L’érection pénienne est un phénomène neuro-vasculaire qui consiste en une relaxation des fibres musculaires lisses des corps érectiles, la vasodilatation des aréoles ou cavernes du pénis, parachevée par une occlusion veineuse.


La physiologie de l'érection est commandée par :

1. un étage effecteur médullaire et périphérique composé par :

2. un étage afférent cérébral qui dépend de stimulations diverses et de neuromédiateurs centraux à l'effet :

  • facilitent l’érection :ocytocine, dopamine, acide glutamique, acétylcholine, NO, NPY, VIP…
  • inhibent l'érection : sérotonine, opioïdes, GABA….

Déclenchement de l'érection : informations afférentes

L'érection, survient lorsqu'un individu est stimulé sexuellement, que ce soit par des stimuli psychiques physiques ou par réflexe.

Érection psychogène


Lors d'érection psychogène, c'est le niveau cérébral qui décide ou non de l'érection.


Ce sont en particulier :

Chaque structure intervient dans des situations particulières (érections non spécifiques comme, par exemple, le contact tactile, érections induites par les phéromones, érections psychogènes...).

L'aire préoptique médiale (MPOA) et la LPOA (aire préoptique latérale) contribuent au comportement reproducteur.

La destruction de la MPOA provoque une impuissance dans toutes les espèces étudiées : elle renferme des neurones sensibles aux androgènes essentiels dans l’érection pénienne chez l’homme.

Les androgènes circulants exercent une influence importante sur la libido et l’intérêt sexuel. Toutefois, il est difficile de trouver une relation signifiante entre testostérone et érection.

  • Chez le rat, la testostérone et les androgènes, par leur action sur la région pré-optique, modulent le tonus α2-adrénergique central. Ils stimuleraient la synthèse de noradrénaline dans les plexus pelviens et la formation de NO dans les neurones parasympathiques.
  • Chez l'homme, un stimulus visuel peut provoquer une érection chez des hommes hypogonadiques.

Toutes les informations sensorielles (excitation sexuelle chez l'Homme) proviennent :

Elles sont modulées par le centre médullaire sacré parasympathique.

Chez l'homme, le psychisme est prépondérant dans le déclenchement et le maintien des érections, en synergie avec l'érection réflexe.

Stèle avec un phallus en érection
Stèle avec un phallus en érection

Érection réflexe


Lors de l'érection réflexe, la stimulation directe des organes génitaux.


Ce sont en particulier, des récepteurs sensoriels concentrés sur le gland du pénis, envoie, via le nerf dorsal du pénis, l'information à la moelle épinière sacrée qui stimule le système parasympathique. L'information revient par le nerf caverneux.

Chez l’homme, les érections réflexes persistent après des lésions médullaires suprasacrées.

Érection du sommeil paradoxal

L'érection du sommeil paradoxal de l'homme (érection nocturne) est provoquée par la décharge massive des neurones PS-on au niveau du peri-LCα (essentiellement cholinergiques) et le silence des PS-off du locus coeruleus (noradrénergiques).

Ce phénomène permet, depuis Karacan (1970), de différencier les impuissances psychologiques (érections normales pendant le sommeil, les facteurs psychologiques étant inactifs) et les impuissances organiques (érections nocturnes modifiées ou absentes) chez l’homme.


Cette érection n'existe pas chez le chien ou le chat.


Physiologie de l'érection

ReproductionAnatomie du système génitalReproduction du chienReproduction du chat
Physiologie de la reproductionMise en place (période embryonnaire)Puberté
GamétogenèseCycles ovariensCoït ou copulationÉrectionÉjaculation
FécondationGestationDéveloppement des annexes
Développement de l'embryonParturition Lactation

Bibliographie
  • Johnson M. H., Everritt B. J. - Reproduction - De Boeck Université, Saint-Laurent, 298 p., 2002
  • Thibault Ch., Levasseur M.C. - La reproduction chez les mammifères et l'Homme - Ellipse Editions Marketing S.A., Paris, 928 p., 2001
  • Vaissaire J.-P. - Sexualité et reproduction des mammifères domestiques et de laboratoire - Maloine S.A. Editeur, Paris, 457 p., 1977 -
  • Fontbonne A., Levy X., Fontaine E., Gilson C. - Guide pratique de la reproduction canine et féline - MED'COM, Paris, 272 p., 2007
  • Atlas d'histologie humaine et animale
  • School of Anatomy and Human Biologie
  • Marieb E. N. - Anatomie et physiologie humaines - De Boeck Université, Saint-Laurent, 1054 p., 1993