Système génital femelle
voies génitales internes : vestibule du vagin

Citation

« Aimer, oui. Mais pas le genre d'amour-toujours avec cadenas autour du vagin et court-circuit dans le cerveau. »

Rita Mae Brown

Documentation web

Sommaire
  1. Reproduction
  2. Anatomie du système génital
    1. Vue d'ensemble du système génital
    2. Embryologie du système génital
    3. Anatomie du système génital mâle
    4. Anatomie du système génital femelle
      1. Ovaires ou gonades femelles : section glandulaire
        1. Fonctions et développement des ovaires
        2. Morphologie des ovaires
        3. Moyens de fixité des ovaires
        4. Structure des ovaires
          1. Couche superficielle
          2. Stroma ovarien
            1. Medulla (zone vasculaire)
            2. Cortex (zone parenchymateuse)
        5. Cycle ovarien
      2. Voies génitales internes
        1. Trompes utérines
          1. Conformation des trompes utérines
          2. Morphologie des trompes utérines
            1. Infundibulum ou pavillon
            2. Ampoule
            3. Isthme
            4. Portion utérine
          3. Structure des trompes utérines
          4. Fonctions des trompes utérines
            1. Captation de l'ovule
            2. Lieu de la fécondation
            3. Conduction du zygote vers la cavité utérine
        2. Utérus
          1. Morphologie de l'utérus
            1. Ligaments suspenseurs de l'utérus
            2. Différents types d'utérus
          2. Conformation de l'utérus
            1. Conformation externe de l'utérus
              1. Cornes utérines
              2. Corps de l'utérus
              3. Col de l'utérus (cervix)
            2. Conformation interne de l'utérus
            3. Structure de la paroi utérine
              1. Périmètre (périmétrium)
              2. Myomètre (myometrium)
                1. Structure du myomètre
                2. Fonctions du myomètre
              3. Endomètre (endometrium)
                1. Structure de l'endomètre proprement dit
                  1. Muqueuse
                  2. Stroma - propria mucosae - (chorion ou tissu conjonctif utérin)
                  3. Vascularisation
                  4. Glandes utérines
                2. Structure de la muqueuse cervicale
                3. Cycle utérin
        3. Vagin
          1. Vagin proprement dit
            1. Morphologie du vagin
            2. Structure du vagin
          2. Vestibule du vagin
            1. Morphologie du vestibule du vagin
            2. Structure du vestibule du vagin
              1. Muqueuse
              2. Glandes vestibulaires
              3. Bulbe du vestibule
              4. Muscle constricteur du vestibule
      3. Organes génitaux externes
        1. Vulve
        2. Clitoris

Bibliographie


Le vagin, impair et médian, est l'organe de copulation de la femelle qui reçoit le pénis, et en général le sperme, et qui permet l'expulsion du foetus lors de la parturition.

Le vagin, logé dans la cavité pelvienne et annexé au sinus uro-génital, est formé de deux parties :

Morphologie du vestibule du vagin

Conformation interne de l'utérus et du vagin de la chienne
Conformation interne de l'utérus et
du vagin de la chienne
(© vetopsy.fr)

Le vestibule du vagin est délimité par :

  • l'ostium du vagin et l'ostium externe de l'urètre,
  • la fente vulvaire qui s'ouvre sur l'extérieur.

l'ostium du vagin et l'ostium externe de l'urètre, sur sa paroi ventrale sont situés, chez la femme et la chienne, au milieu d'un monticule, le tubercule urétral (très discret chez la chatte.

Cet ostium urétral est souvent prolongé par une fosse du vestibule.

De chaque côté ou de manière inconstante, se situent deux fossettes, variables d'un individu à l'autre, dans lesquelles peut même s'ouvrir un orifice, vestige des canaux mésonéphrotiques ou canaux de Wolff (conduit longitudinal de l'époophore).

Le vestibule du vagin mesure :

  • 5 à 6 cm chez la chienne,
  • 10 à 15 mm chez la chatte,
  • de très faible longueur, il fait partie de la vulve chez la femme.

Structure

Muqueuse

La muqueuse vestibulaire est lisse et de différentes couleurs, beaucoup plus foncée que la muqueuse vaginale.

  • Elle est hyperhémiée pendant l'oestrus : rouge chez la plupart des espèces, bleuâtre chez la chienne.
  • Elle est couverte de mucus.

Elle est en continuité avec la muqueuse vaginale et contient des fibres élastiques et musculaires qui se raccordent à la musculeuse vaginale.

Glandes vestibulaires

Les glandes vestibulaires, sécrétrices de mucus, ont une situation différente suivant les espèces.

Les glandes vestibulaires dérivent de l'épithélium endodermique du sinus urogénital.

Glande de Bartholin
Glande de Bartholin
(Photo : © webapps.fundpac.bc)

1. Les deux glandes vestibulaires majeures ou glandes de Bartholin (correspondant aux glandes bulbo-urétrales - glandes de Cowper - du mâle) sont des glandes composées tubulo-acineuses, dont on voit, ci-contre, la muqueuse en 1 et les cellules musculaires striées en 2.

Elles possèdent un orifice de chaque côté du vestibule à mi-hauteur chez la femme et la chatte (où elles mesurent jusqu'à 5 mm).


Comme pour les glandes bulbo-urétrales chez le mâle, elles n'existent pas chez la chienne.


2. Les glandes vestibulaires mineures ou glandes urétrales et para-urétrales de Skene (homologues de la prostate chez le mâle) sont des glandes tubaires ramifiées, disséminées sur toute la muqueuse.

  • Chez la chienne, les glandes vestibulaires sont localisées le long de deux rangées, de chaque coté de la région ventrale.
  • Chez la chatte, entre autres, existent des conduits para-urétraux, homologues aux glandes prostatiques du mâle.


Ces glandes lubrifient le vagin pendant l'oestrus et le metoestrus et ont un rôle dans l'attraction olfactive des mâles (phéromones sexuelles).

Bulbe du vestibule

Vulve et vestibule vaginal d'une chienne en chaleurs
Vulve et vestibule vaginal d'une chienne en chaleur
(Photo : © vetopsy.fr d'après Friskies)

Le bulbe du vestibule, visible chez la femme et la chienne, peu chez la chatte, est érectile et correspond au bulbe du pénis et au corps spongieux du pénis.

Il en possède d'ailleurs une structure caverneuse identique.

Il s'étend des glandes vestibulaires majeures (sauf chez la chienne) jusqu'aux piliers du clitoris.

Muscle constricteur du vestibule

Le muscle constricteur de vestibule, muscle strié sphinctérien qui correspond au muscle urétral du mâle, recouvre le bulbe du vestibule.

Ses fibres se prolongent sur le rectum, le sphincter anal caudalement et ventralement sur le muscle constricteur de la vulve, et même sur l'urétre et la partie postérieure du vagin chez la chienne et la chatte.

Chez la femme, ses fibres sont mélées au muscle constricteur du vagin et forme un seul muscle, le muscle bulbo-spongieux.

Reproductionsystème génitalDéveloppement du système génital
Système génital mâleSystème génital femelle
OvairesCycle ovarienTrompes utérinesUtérusCycle utérin
VaginVulveClitoris

Bibliographie
  • Barone R. - Anatomie comparée des mammifères domestiques - Tome 4, Splanchnologie II, Editions Vigot, Paris, 951 p., 1990
  • Ruberte J., Sautet J. - Atlas d'anatomie du chien et du chat - Tome 3, Université autonome de Barcelone, 1998, sponsorisé par Friskies
  • Marieb E. N. - Anatomie et physiologie humaines - De Boeck Université, Saint-Laurent, 1054 p., 1993
  • Rosenzweig M.R., Leiman A.L., Breedlove S.M. - Psychobiologie  - DeBoeck Université, Bruxelles, 849 p., 1998
  • Thibault Ch., Levasseur M.C. - La reproduction chez les mammifères et l'Homme - Ellipse Editions Marketing S.A., Paris, 928 p., 2001
  • http://www.embryology.ch/genericpages/moduleembryofr.html
  • http://embryology.med.unsw.edu.au/