Distances définies par la proxémie :
distance de fuite ou de sécurité, distance critique

Citation

« La fuite est futile, nous sommes tous prisonniers au milieu d'un cercle, quelle que soit la façon dont nous vivons notre vie, l'anéantissement nous attend, la mort n'oublie personne. »

Andrei Stoiciu

« Il est facile d'être courageux avec une distance de sécurité. »

Esope

Sommaire

Les applications de la proxémie aux animaux, en allant de l'espace le plus proche au plus lointain, permettent de définir les notions de :


Les deux premières distances sont indispensables pour comprendre les classifications des comportements agonistiques et des agressions :

  • la distance de fuite ou de sécurité : cette ligne délimite une zone dans laquelle la pénétration provoque une prise de distance du sujet ;
  • la distance critique : cette ligne délimite une zone dans laquelle la pénétration provoque des comportements extrêmes de survie.


Bien entendu, les comportements décrits découlent d'une rencontre qui paraît hostile. En effet, lorsqu'elle est amicale, l'entrée dans ces zones provoque :

  • un contact social quel qu'il soit ;
  • un comportement sexuel.

Certains éthologues considèrent que les distances de fuite ou de sécurité et les distances critiques sont uniquement observées dans les relations interspécifiques, ce à quoi nous n'adhérons pas.

Distance de fuite ou de sécurité

Définition


Distances de fuite et critiqueLa distance de de fuite ou de sécurité est la limite en deçà de laquelle un animal s'échappe lorsqu'un individu d'une autre espèce ou un congénère s'approche de lui.


Pour nous, vétérinaires comportementalistes, l'animal ressent une crainte liée à une menace pour son bien-être ou son intégrité physique.



La crainte est une réaction modérée lors d'un contact avec un stimulus (connu ou inconnu), jugé faiblement dangereux par l'animal et auquel il peut se soustraire (situation ouverte).


FuitePour diminuer la tension émotionnelle et maintenir l'animal en delà de cette distance, l'animal met en place des stratégies adaptatives qui sont :

Cette distance dépend évidemment de la taille de l'animal lors des rencontres interspéciiques et des circonstances particulières de chaque rencontre, qu'elle soit inter ou intraspécifique.

Distance de fuite

Stratégies de fuite

Distance critique


Buffles repoussant un lion La distance critique est la limite en deçà de laquelle un animal met en place des stratégies ultimes de défense pour pouvoir survivre.


Pour nous, vétérinaires comportementalistes, l'animal éprouve de la peur.


La peur est une réaction violente lors d'un contact avec un stimulus (connu ou inconnu), jugé fortement dangereux par l'animal et auquel il ne peut se soustraire (situation fermée).

Les réactions neurovégétatives sont extrêmement violentes comme :

Pour se défendre, l'animal a recours à deux stratégies ultimes :

Proxémie et pathologie comportementale

Bonne socialisation chien/chat


Chez les animaux, la distance de sécurité (ou de fuite) et la distance critique définissent des bulles protectrices dont le volume n'est pas figé et varie, en fonction de nombreux paramètres.

Cette bulle protectrice peut :

  • se contracter comme lors d'associations préférentielles, de comportements sexuels ou même de danger (faire bloc) ;
  • se dilater :
    • si les ressources sont insuffisantes,
    • l'animal irascible : l'exemple typique est celui de chat caressé-mordeur ;
  • les deux en même temps, lors de la période de reproduction par exemple : mâle se rapprochant des femelles et repoussant les autres mâles.


Chez des animaux bien socialisés (période de socialisation), ces distances sont pratiquement nulles.


Chez des animaux phobiques ou anxieux, par une distorsion de la réalité (que nous appelons distorsion cognitive), cette distance peut être disproportionnée par rapport au stimulus.

Sociétés animalesProxémieDistance de fuite ou de sécuritéDistance critique
Distance personnelle ou inter-indviduelleDistance sociale
Organisation spatiale et interactions sociales

Bibliographie
  • Massal N. - Thérapie, technique ou art ? - Mémoire pour l'obtention du diplôme de vétérinaire comportementaliste des écoles nationales vétérinaires françaises, Nantes, 2001
  • Eibl-Eibesfeldt I. - Ethologie - Biologie du comportement -, Naturalia et Biologica Editions scientifiques Paris, 576 p., 1972
  • Université d'Oxford - Dictionnaire du comportement animal - Robert Laffont, Paris, 1013 p., 1990
  • Immelmann K. - Dictionnaire de l'éthologie - Pierre Mardaga Editeur, Liège, 296 p., 1990
  • Goldberg J. - Les sociétés animales : communication, hiérarchie, territoire, sexualité… - delachaux et niestlé, Lausanne, 345 p., 1998
  • Aron S., Passera L. - Les sociétés animales : évolution de la coopération et organisation sociale - DeBoeck Université, Bruxelles, 333 p., 2000
  • Giffroy J..M. (Prof. Université de Namur, Belgique) - L'éthogramme du chien - 3ème cycle professionnel des écoles nationales vétérinaires, Toulouse, 2000
  • Giffroy J.M. (Prof. Université de Namur, Belgique) - L'éthogramme du chat - 3ème cycle professionnel des écoles nationales vétérinaires, Toulouse, 2000
  • Pageat P. - Pathologie du comportement du chien - Editions du Point Vétérinaire, Maisons-Alfort, 384 p., 1998
  • Dehasse J. - Tout sur la psychologie du chat - Odile Jacob, Paris, 604 p., 2005