Système vestibulaire (organe de l'équilibre)
Voies vestibulaires : nerfs et noyaux vestibulaires

Citation

« La tendance la plus profonde de toute activité humaine est la marche vers l'équilibre. »

Jean Piaget

Documentation web

>
Sommaire


Le système vestibulaire contribue à la coordination des mouvements de la tête et du corps.

Le fait de ressentir l'accélération dans un ascenseur, le changement de direction lors d'un virage serré en voiture sont des phénomène liés au système vestibulaire.


Le système vestibulaire informe directement les centres réflexes du tronc cérébral et du cervelet sur la position et les déplacements de la tête et du corps.

Innervation oreille interne
Innervation oreille interne
(Figure : © vetopsy.fr d'après Krieg)

Ceci est contraire aux messages émis par les organes des autres sens destinés aux aires du cortex cérébral. Toutefois, notre équilibre est vital et son contrôle doit être très rapide et non-conscient.

Toutefois, de nombreuses voies complexes arrivent tout de même au cortex par l'intermédiaire du thalamus, en contact (entre autres) avec les noyaux vestibulaires.

Nerf vestibulaire

Le VIIIème nerf crânien (nerf vestibulo-cochléaire - infos -) est composé de deux parties :

Les fibres du nerf vestibulaire sont issues des neurones bipolaires du ganglion vestibulaire (de Scarpa).

  • Les prolongements centraux constituent le nerf vestibulaire.

Le nerf vestibulaire (qui transporte le message des cellules ciliées vestibulaires) se divise en deux faisceaux avant de se terminer dans les différents noyaux vestibulaires.

Un petit nombre de fibres atteignent directement le lobe flocculonodulaire du cervelet (archéo-cervelet) par le tractus juxta restiforme.

Noyaux vestibulaires

Les fibres du nerf vestibulaire pénètrent au niveau bulbo-pontique (à la hauteur du noyau vestibulaire latéral de Deiters).

Les fibres labyrinthiques se divisent en plusieurs branches qui se terminent dans les noyaux vestibulaires :

  • supérieur (de Bechterew),
  • médial (de Schwalbe),
  • inférieur ou spinal (de Roller).

Les fibres nerveuses des divers organes de l'équilibre se terminent à des endroits précis du noyau vestibulaire.

Noyaux vestibulaires
Noyaux vestibulaires
(Figure : © vetopsy.fr d'après Kahle))

Les noyaux vestibulaires sont reliés entre eux par des neurones pour coordonner l'action des organes droits et gauches de l'équilibre.

Autres fibres afférentes

Les noyaux vestibulaires reçoivent d'autres fibres afférentes.

Suite des voies vestibulaires

AuditionSystème vestibulaireEquilibreVoies vestibulaires
Système somatosensoriel

Bibliographie
  • Kahle W., Leonhardt H., Platzer W. - Anatomie, Tome 3 Système nerveux et organes des sens - Flammarion Médecine-Sciences, 372 p., 1981
  • Duus P. - Diagnostic neurologique : les bases anatomiques - De Boeck Université, Saint-Laurent, 486 p., 1998
  • Marieb E. N. - Anatomie et physiologie humaines - De Boeck Université, Saint-Laurent, 1054 p., 1993
  • Rosenzweig M.R., Leiman A.L., Breedlove S.M. - Psychobiologie  - DeBoeck Université, Bruxelles, 849 p., 1998
  • Purves D., Augustine G.J., Fitzpatrick D., Katz L.C., Lamantia A-S, McNamara J.O., Williams S.M. - Neurosciences - De Boeck, 800 p., 2003
  • Kolb B., Whishaw I. - Cerveau et comportement - De Boeck, 646 p., 2002
  • Bear M.F., Connors B.W., Paradiso M.A. - Neurosciences : à la découverte du cerveau - Masson-Williams, 654 p, 1997
  • Gazzaniga, Ivry, Mangun - Neurosciences cognitives - De Boeck, 585 p., 2001