Système nerveux périphérique afférent
Récepteurs sensoriels : classification

Citation

« Chercher l'essence de la perception, c'est déclarer que la perception est non pas présumée vraie, mais définie pour nous comme accès à la vérité [...]. Il ne faut donc pas se demander si nous percevons vraiment le monde, il faut dire au contraire : le monde est cela que nous percevons ».

Merleau-Ponty

Documentation web

Sommaire


Les récepteurs sensoriels permettent à l'organisme de recueillir les informations sous toutes ses formes et de réagir aux perturbations de l'environnement (stimulus) qu'ils soient externes ou internes.

Les récepteurs sensoriels s'activent dès qu'un stimulus entre en contact avec certaines parties du corps : l'énergie de départ est alors transformée en énergie électrique (transduction sensorielle) qui active les cellules nerveuses afférentes.

Ces fibres conduisent l'information au niveau du cortex sensitif cérébral ( infos).

La sensation est une réaction physiologique en réponse à une stimulation de nos récepteurs sensoriels quels qu'ils soient. La perception est une opération psychologique complexe par laquelle l'esprit, en organisant les données sensorielles ou sensations, se forme une représentation des objets extérieurs et prend connaissance du réel. Chaque individu aura une perception différente d'un événement identique ( infos).

Les récepteurs sensoriels peuvent être classés selon :

  • leur localisation anatomique,
  • la nature du stimulus détecté,
  • leur structure.

Classification selon leur localisation anatomique

1. Les extérocepteurs sont localisés en surface du corps et sont sensibles aux modifications du milieu extérieur : l'information est consciente.

Récepteurs sensoriels en actionCes extérorécepteurs sont situés au niveau cutané ou dans des organes proches : ce sont les mécanorécepteurs (toucher, pression), les thermorécepteurs, les nocicepteurs, les récepteurs des organes des sens…

2. Les intérocepteurs (viscérocepteurs) sont des récepteurs internes et réagissent aux stimulations du milieu intérieur : leur information est en général inconsciente.

Ce sont les barorécepteurs (pression sanguine), les chémorécepteurs, les osmorécepteurs, les thermorécepteurs, les nocicepteurs… : ils peuvent provoquer des réactions conscientes comme la faim, la soif, la douleur…

3. Les propriocepteurs sont également des récepteurs internes et informent le cerveau de nos mouvements et de notre position dans l'espace : l'information est inconsciente.

Ces propriocepteurs sont périphériques musculo-squelettiques ( infos), cutanés ( infos) et centraux comme les récepteurs vestibulaires ( infos) : ils participent à la sensibilité dite statique (statesthésie) et la sensibilité cinétique (kinesthésie).

Classification selon la nature du stimulus détecté

Stimulus physique

EcholocationLe stimulus détecté peut être :

1. mécanique (mécanorécepteurs) : déformation par des facteurs mécaniques ;

  • récepteurs du toucher : contact ou déformation d'une partie du corps, pression atmosphérique ( infos) ;
  • récepteurs de l'audition : vibration du son dans l'eau (écholocation) ou l'air ( infos) ;
  • récepteurs vestibulaires : mouvement de la tête et orientation ( infos);
  • récepteurs articulaires : position et mouvement ( infos) ;
  • récepteurs musculaires : tension ( infos) ;
  • barorécepteurs : pression artérielle ( infos) ;

Les mécanorécepteurs sont sensibles au toucher proprement dit, à la pression, aux vibrations ou à une position relative ou une vitesse de déplacement.

2. photonique (photorécepteurs) : stimulation par l'énergie lumineuse que celle-ci soit visible ou non ;

  • photorécepteurs vrais chez les animaux supérieurs ( infos) ;
  • Yeux de Phidippus princepsocelles ou ommatidies chez les animaux inférieurs ;

3. thermique (thermorécepteurs) : stimulation par les changements de température - peau, hypothalamus…- ( infos) ;

  • froid : diminution de la température ;
  • chaud : augmentation de la température ;

4. électrique (électrorécepteurs) : stimulation par les variations de champ électrique comme chez les poissons par exemple.

Stimulus chimique : chimiorécepteurs

Les chimiorécepteurs sont stimulés par les produits chimiques :

  • chimiorécepteurs de l'olfaction ou de l'odorat : substances odorantes dissoutes dans l'eau ou dans l'air ( infos) ;
  • Récepteurs sensoriels en actionvomérorécepteurs : réception des phéromones ( infos) ;
  • récepteurs du goût ( infos) ;
  • chimiorécepteurs internes : régulation du milieu intérieur (chémorécepteurs - CO2 -, osmorécepteurs - pression osmotique - glucorécepteurs - glucose -…) ;

Stimulus douloureux : nocicepteurs


Les nocicepteurs (noci du grec " mal ") transmettent une sensation douloureuse au cerveau ( infos).

Les nocicepteurs ont des récepteurs et surtout, des voies spécifiques pour le transfert de la douleur au cerveau.

Classification selon leur structure anatomique

Poisson-chat électrique du NilOn peut classer les récepteurs sensoriels selon leur structures anatomiques.

Les récepteurs dit simples ( infos) sont constitués par :

  • les terminaisons nerveuses libres ( infos),
  • les organes terminaux encapsulés ( infos).

Les récepteurs complexes sont constitués par les organes sensoriels aux nombreuses catégories cellulaires différenciées :

Système nerveux périphérique afférentClassification des récepteurs sensoriels
Récepteurs simples

Bibliographie
  • http://webapps.fundp.ac.be/umdb/histohuma/histohuma/index.php
  • http://www.histo-moleculaire.com
  • Dadoune J.-P. - Histologie - Médecine-Sciences Flammarion, Paris, 462 p., 1990
  • Grassé P.-P - Traité de zoologie : anatomie, systématique biologie - Tome XVI, Fascicule IV, Masson, Paris, 1077 p., 1972
  • Pritchard T.-C., Alloway K.-D. - Neurosciences médicales - De Boeck Université, Bruxelles, 526 p., 2002
  • Bossy J. - Anatomie clinique - Springer-Verlag, Paris, 475 p., 1990
  • Nadeau E. - Neurosciences médicales - Elsevier, Issy-les-Moulineaux, 569 p., 2006
  • Felten D.-L., Jozefowicz R.-F. - Atlas de neurosciences de Netter - Masson, Paris, 306 p., 2006
  • Marieb E. N. - Anatomie et physiologie humaines - De Boeck Université, Saint-Laurent, 1054 p., 1993
  • Rosenzweig M.R., Leiman A.L., Breedlove S.M. - Psychobiologie  - DeBoeck Université, Bruxelles, 849 p., 1998
  • Purves D., Augustine G.J., Fitzpatrick D., Katz L.C., Lamantia A-S, McNamara J.O., Williams S.M. - Neurosciences - De Boeck, 800 p., 2003
  • Kolb B., Whishaw I. - Cerveau et comportement - De Boeck Université, Bruxelles, 1013 p., 2008
  • Bear M.F., Connors B.W., Paradiso M.A. - Neurosciences : à la découverte du cerveau - Editions Pradel, 881 p, 2007
  • Tortora G. J., Grabowski S. R. - Principes d'anatomie et de physiologie - DeBoeck Université, Bruxelles, 1121 p., 2001