Embryologie générale
Segmentation holoblastique : vue d'ensemble et segmentation radiaire

Citation

« L'inachevé, l'incomplétude seraient essentiels à toute perfection. »

Christian Bobin Read

Documentation web

Sommaire


Les types de segmentation sont conditionnées par la quantité et la distribution du vitellus dans le zygote (oeuf fécondé).

Embryon à 8 cellules
Embryon à 8 cellules

On définit deux grands types de segmentation dont la signification est claire :

  • la segmentation méroblastique - incomplète - (du grec meros, " partie "),
  • la segmentation holoblastique - complete - (du grec holos, " complet ").

Retenons comme idée générale que :

  • la multiplication cellulaire est plus intense au pôle animal, pauvre en vitellus, qu'au pôle végétatif ;
  • la présence de vitellus ralentit la segmentation.

Vue d'ensemble

Les oeufs qui subissent la segmentation holoblastique sont des oeufs pauvres ou moyennement riches en vitellus qui est, en outre, réparti de manière homogène dans le zygote :

Les embryons n'ont que peu de réserves : ils doivent pouvoir se nourrir rapidement.

Cette segmentation holoblastique peut être divisée selon deux critères.

1. La dimension des blastomères

  • La segmentation est égale lorsque tous les blastomères ont les mêmes dimensions : on les appelle mésomères (rare dans le monde animal, synaptes par exemples).
  • La segmentation est inégale et les micromères sont placés au pôle animal (multiplication plus rapide) alors que les macromères se retrouvent au pôle végétatif : la segmentation de l'oeuf hétérolécyte du xénope en est le plus parfait exemple (de l'oeuf à la grenouille).

2. La disposition des blastomères

Les blastomères se divisent en général de manière synchronisée (sauf chez les mammifères) et prennent une position particulière les uns par rapport aux autres, ce qui permet de distinguer :

Segmentation holoblastique radiaire


La segmentation radiaire
est un processus de division cellulaire dans lequel les blastomères-fils se superposent directement les uns sur les autres (contrairement à la segmentation spirale).

Les fuseaux de division, alternativement horizontaux et verticaux, délimitent :

  • des quartiers de blastomères verticaux,
  • des étages de blastomères horizontaux
Segmentation radiaire
Segmentation radiaire (égale et décalée)
(Figure : © vetopsy.fr)

Ce type de segmentation est retrouvée chez les synaptes, les échinodermes, le xénope et d'autres amphibiens au début de leur segmentation.

Vous pouvez suivre les premiers stades du développement d'un oursin (dans le livre de Gilbert ou sur le site de Jussieu).

La symétrie est radiaire par rapport à l'axe de l'oeuf : si l'on coupe l'embryon selon un méridien, on ne lésera jamais un blastomère.

Les blastomères-fils peuvent être identiques (mésomères) :

  • tout le long de la segmentation, comme chez le concombre de mer ;
  • au cours des premières divisions (oeufs alécithes et olgolécithes), puis se différencient (micromères et macromères) comme chez l'oursin, à partir du stade 16 blastomères ou même au stade 8 blastomères (oeuf hétérolécithe) où on parle de segmentation radiaire déplacée (amphibiens).

Segmentation holoblastique spirale

EmbryologieEmbryogenèseZygote (oeuf fécondé)Segmentation
GastrulationOrganogenèseDifférenciation cellulaire

Bibliographie
  • Gilbert S.F. - Biologie du développement - DeBoeck Université, Bruxelles, 836 p., 2004
  • Le Moigne A., Foucrier J. - Biologie du développement - Dunot, Paris, 414 p., 2009
  • Wolpert L. and coll - Biologie du développement - Dunot, Paris, 479 p., 2004
  • Houillon Ch. - Embryologie - Hermann, Paris, 184 p., 1979
  • Marieb E. N. - Anatomie et physiologie humaines - De Boeck Université, Saint-Laurent, 1054 p., 1993
  • Lodisch et coll - Biologie moléculaire de la cellule - DeBoeck Université, Bruxelles, 1154 p., 2014