Développement comportemental du chien et du chat
Période de transition

Citation

« Ouvrir les yeux est un antidote au désespoir. »

Sylvain Tesson

Documentation web

Sommaire


La période de transition, période de maturation sensorielle, commence à l'ouverture des paupières et se termine à l'apparition de l'audition. Elle se situe :


Cette période est quasi virtuelle chez le chaton car son développement neurologique est en avance sur celui du chiot et l'ouverture des paupières et l'audition sont souvent effectives pendant la période néonatale.

Conduit auditif externe d'un chiot
Conduit auditif externe d'un chiot de 28 jours
(Photo : © F. Vastrade)

Que se passe-t-il durant cette période ?

1. La vision et l'audition se développent et à la fin de cette période, tous les sens sont fonctionnels.

Les petits s'orientent grâce aux sons et produisent des vocalises plus variées.

Rappelons que le sens tactile, la gustation et l'olfaction sont déjà présents ou bien ébauchés pendant la période néonatale.

2. Le néocortex est maintenant presque entièrement fonctionnel.

Nous pouvons nous en rendre compte grâce à plusieurs comportements.

Les petits dorment encore une grande partie de la journée, mais, la structure du sommeil a changé :

  • le sommeil paradoxal diminue en poucentage ;
  • le sommeil profond, commandé par le néocortex, augmente fortement.

Le temps de veille n'est plus totalement occupé par la tétée.

  • Les réflexes primaires ou archaïques disparaissent progressivement pour faire place à des comportements plus appropriés (liés également à la maturation sensorielle).

Le sens tactile, le plus important pendant la période néonatale, est remplacé en partie par la vue et l'ouïe, ce qui conduit à la disparition du réflexe de fouissement ou le réflexe labial.


Le réflexe périnéal est encore nécessaire pour que les petits fassent leurs besoins !


La locomotion, bien qu'encore maladroite, se développe : il faut remarquer que le chaton est bien plus mobile qu'un chiot au même âge (locomotion du chaton).

Exploration et attachement
Exploration et attachement
(Photo : creativecommons.org/blogdnd)

3. L'attachement des petits à leur mère est maintenant effectif.

Grâce à leurs nouvelles compétences sensorielles, les petits construisent une image spécifique de leur mère.

  • C'est elle qui dorénavant sera la seule à apaiser ses petits.
  • C'est contre elle qu'ils dormiront.


L'attachement est donc devenu réciproque !

4. Les petits se font également une idée plus précise de leur fratrie.


Les contacts avec la mère et la fratrie permet l'imprégnation, c'est-à-dire la reconnaissance de leur propre espèce.

5. Le comportement exploratoire se développe.

Pendant la période de transition, l'augmentation du temps d'éveil, les aptitudes motrices et les compétences sensorielles permettent au petit de commencer à explorer son environnement et de découvrir le monde (comportement exploratoire et attachement), inaugurant ainsi la dernière période du développement (période de socialisation).

C'est également autour de la mère que le comportement exploratoire se développe (comportement maternel et exploration).


Les deux phénomènes, exploration de l’environnement et attachement à la mère, sont interdépendants.

Développement comportementalFacteurs génétiquesFacteurs épigénétiques
Périodes de développement comportemental du chien et du chat
Période prénatalePériode néonatalePériode de transition
Période de socialisation Période juvénile
Développement comportemental du chienDéveloppement comportemental du chat
Troubles du développement comportementalPrévention des troubles

Bibliographie
  • Hay M. - Ontogenèse des comportements - 3ème cycle professionnel des écoles nationales vétérinaires, Toulouse, 2000
  • Vaysse G., Médioni J. - L'emprise des gènes et les modulations expérentielles du comportement - Bios, Université Paul Sabatier, Privat, Toulouse, 1982
  • McFarland D. - Le comportement animal, psychobiologie, éthologie et évolution - De Boeck Université, Bruxelles, 613 p., 2001
  • Immelmann K. - Dictionnaire de l'éthologie - Pierre Mardaga Editeur, Liége, 296 p., 1990
  • Pageat P. - Pathologie du comportement du chien - Editions du Point Vétérinaire, Maisons-Alfort, 384 p., 1998
  • Pageat P. - Sémiologie en pathologie comportementale - Point Vétérinaire, 1990
  • Dehasse J. - Tout sur la psychologie du chien - Odile Jacob, Paris, 400 p., 2009
  • Giffroy J.M. (Prof. Université de Namur, Belgique) - L'éthogramme du chien - 3ème cycle professionnel des écoles nationales vétérinaires, Toulouse, 2000
  • Pieson P., Grandjean D., Sergheraert R., Pibot P. - Guide pratique de l'élevage canin - Royal Canin, 347 p., 1996
  • Bradshaw J.W.S. -The behaviour of the domestic cat - CAB Intrernational, Wallingford, 219 p.,1992
  • Dehasse J. - Tout sur la psychologie du chat - Odile Jacob, Paris, 604 p., 2005
  • Gagnon A.-C - Comportement du chat : clinique et biologie - Éditions du point vétérinaire, 350 p., 2012
  • Giffroy J.M. (Prof. Université de Namur, Belgique) - L'éthogramme du chat - 3ème cycle professionnel des écoles nationales vétérinaires, Toulouse, 2000
  • Malendin É., Little S., Casseleux G., Shelton L., Pibot P., Paragon B.-M. - Guide pratique de l'élevage félin - Royal Canin -344 p., 2000