Audition chez l'homme

Citation

« J'ai beaucoup appris en écoutant attentivement. La plupart des gens ne sont jamais à l'écoute. »

Ernest Hemingway

Documentation web

Sommaire

La fonction auditive, le fait d'entendre, a un caractère adaptatif évident.

La perception des sons nous permet de les localiser et de les reconnaître, ce qui permet un déplacement rapide dans une direction précise en cas de danger.


Chez l'homme, malgré la prédominance de la vision ( infos), le langage, et sa perception par l'appareil auditif, permet une communication le plus souvent adéquate ( infos).

L'audition joue également un rôle dans la musique, expression humaine très sophistiquée

L'homme entend des fréquences allant de 16 à environ 16 000 Hz (20 à 20 000 Hz, et plus particulièrement aux fréquences de 1500 à 4000 Hz). Nous distinguons des différences de l'ordre de 2 à 3 Hz.


La sensibilité auditive est maximale aux alentours de 2 000 Hz, plage de sons habituels, comme une conversation entre deux personnes (entre 1 000 et 3 000 Hz).

Le seuil d'audibilité minimum pour une fréquence donnée est la plus faible intensité, exprimée en décibels, qui peut être perçue.

Le seuil d'audibilité maximum est l'intensité au-delà de laquelle la vibration acoustique n'est plus perçue sous forme d'un son, mais sous forme de douleur. Chez l'homme, la courbe des seuils d'audibilité maximale a la forme d'une parabole à concavité inférieure.

L'oreille adulte saine peut discerner des différences d'intensité allant jusqu'à 0,1 dB, et le champ auditif normal (échelonné des sons à peine audibles aux sons juste en dessous du seuil de la douleur) couvre plus de 120 dB.


Le seuil de la douleur se situe à 130 dB.

Oreille humaineDans certaines conditions de fréquence, d'intensité et de durée, un son peut produire des lésions.

On considère chez l'homme, qu'une intensité sonore de :

  • 80 dB ne provoque pas de lésion, quelles que soient sa fréquence et sa durée d'application.
  • 120 dB ne provoque pas de lésion si sa durée ne dépasse pas 1/2 seconde.
  • L'exposition fréquente ou prolongée à des sons de plus de 90 dB cause une perte auditive importante.

Ce chiffre prend tout son sens lorsqu'on considère que le bruit de fond se situe aux environs de :

  • 50 dB dans une maison moyenne,
  • 80 dB dans un restaurant animé,
  • bien au-dessus de 90 dB dans le cas de la musique rock amplifiée.

Les hautes fréquences sont plus nocives que les basses fréquences: un bruit de 6.500 Hz à 160 dB perce le tympan humain. Si la fréquence est plus faible, l'intensité doit atteindre 195 à 200 dB pour obtenir le même résultat.

AuditionOreille externeOreille moyenneOreille interne
Voies auditives Cortex auditif Audition du chienAudition du chat
Audition de l'hommeEquilibreCommunication sonore

Bibliographie
  • Giffroy J..M. (Prof. Université de Namur, Belgique) - L'éthogramme du chien - 3ème cycle professionnel des écoles nationales vétérinaires, Toulouse, 2000
  • Leroy Y. - L'univers sonore animal - Bordas, 350 p., 1979
  • Pageat P. - Pathologie du comportement du chien - Editions du Point Vétérinaire, Maisons-Alfort, 384 p., 1998
  • Wright M., Walters S. - Le livre du chat - Septimus éditions, 256 p., 1980