Reproduction
Caractères sexuels secondaires

Citation

«  Toute femme qui se fera mâle entrera dans le Royaume des Cieux. »

Thomas, XXIV, 18

Sommaire


Les caractères sexuels secondaires sont les traits qui distinguent les individus des deux sexes d'une même espèce mais, à la différence des caractères sexuels primaires que sont les organes sexuels, ils ne participent pas directement au système reproducteur.

Les caractères sexuels secondaires ne renvoient pas à la même notion que le dimorphisme sexuel, même si souvent, certains emploient ces mots indifféremment.

Testostérone
Testostérone
(Photo : © cafepres.com)


Le dimorphisme sexuel est l'ensemble des différences morphologiques plus ou moins marquées entre les individus mâle et femelle d'une même espèce (TestostéroneWiki).

Il comprend aussi bien les caractères sexuels primaires que secondaires.

Origine du dimorphisme sexuel


Le sexe génétique (le chromosome Y) conditionne le sexe gonadique.

Chez les mammifères, les sexes sont dissemblables et se différencient précocement lors de l'embryogenèse (rôle du gène majeur SRY dans la différenciation sexuelle).

Les testicules en développement produisent plusieurs hormones (facteurs hormonaux), dont la testostérone.


Cette sécrétion de testostérone (conséquences structurelles du pic de testostérone) provoque, à partir de structures identiques, la différenciation des voies génitales internes et des organes génitaux externes.

Ce sont les cellules interstitielles de Leydig qui sécrètent la testostérone.

En l'absence de testostérone, l'organisme se différencie par défaut en femelle.


Cette sécrétion de testostérone détermine non seulement la masculinisation du phénotype anatomique, mais aussi celle du phénotype comportemental (comportements dimorphiques).

Parade nuptiale du paon
Parade nuptiale du paon
(Photo : creativecommons.org/ToastyKen)

Comme ces caractères secondaires donnent souvent un avantage pour séduire le partenaire sexuel, certains apparaissent à la maturité sexuelle, appelée également puberté.

Caractères sexuels morphologiques
et physiologiques


La variété des caractères sexuels secondaires est infinie dans la nature.


Ces caractères morphologiques et physiologiques dépendent de la production :

Citons (caractères dimorphiques chez l'homme):

  • la taille et le poids des animaux,
  • la répartition de la pilosité ou des plumes,
  • les couleurs des plumes ou de certaines parties du corps,
  • la répartition de la graisse,
  • les sécrétions, et en particulier, les sécrétions phéromonales

Légalement, en France, l'âge de puberté est à quinze ans pour les filles, à dix-huit ans pour les garçons.

En 1962, James Mourilyan Tanner a classifié les différents stades de développement de la fille et du garçon (échelle de Tanner) qui est encore utilisé en clinique.

Comportements sexuellement dimorphiques

Explication évolutionniste : la sélection sexuelle

Charles Darwin (1809-1882)
Charles Darwin (1809-1882)

C'est Charles Darwin (1809-1882), qui, bien après l'édition de l'Origine des Espèces " (1859), compléta l'idée de la sélection naturelle par celle de la sélection sexuelle qui développera, en 1871, dans la " La descendance de l'homme et la sélection sexuelle ".


En effet, comment expliquer par exemple la queue du Paon mâle qui ne lui procure aucun avantage particulier dans la lutte pour l'existence ?

« Si des variations utiles à un être organisé apparaissent, les individus affectés doivent assurément avoir une meilleure chance de l'emporter dans la lutte pour l'existence, de survivre, et, en vertu de l'hérédité, de produire des descendants semblablement caractérisés. C'est ce principe de conservation, de survivance du mieux adapté, que j'appelle sélection naturelle. » p : 145 de " l'origine des espèces ".

Pour Darwin, ces caractères sexuels secondaires donnent une meilleure chance aux mâles qui en sont pourvus.

« Cette sélection dépend de l’avantage que certains individus ont sur d’autres de même sexe et de même espèce, sous le rapport exclusif de la reproduction… les mâles ont acquis la conformation qu’ils ont aujourd’hui, non pas parce qu’elle les met à même de remporter la victoire dans la lutte pour l’existence, mais parce qu’elle leur procure un avantage sur les autres mâles, avantage qu’ils ont transmis à leur postérité mâle seule. C’est l’importance de cette distinction qui m’a conduit à donner à cette forme de sélection le nom de sélection sexuelle.» La descendance de l'homme (voir le passage complet).

Vous pouvez lire un autre passage sur la variabilité des caractères sexuels selon Darwin.

ReproductionAnatomie du système génitalReproduction du chienReproduction du chat
Physiologie de la reproductionMise en place (période embryonnaire)Puberté
GamétogenèseCycles oestrauxCoït ou copulationFécondationGestation
Développement des annexesDéveloppement de l'embryon
Parturition Lactation

Bibliographie
  • Atlas d'histologie humaine et animale ( infos)
  • School of Anatomy and Human Biologie ( infos)