Système génital mâle : voies spermatiques
Épididyme : morphologie et structure

Citation

« Si c'est les meilleurs qui partent les premiers, que penser alors des éjaculateurs précoces ? »

Pierre Desproges

Documentation web

Sommaire

L'système génital mâle, ensemble des organes qui fabrique le sperme et le dépose dans les voies génitales de la femelle, est formé de trois grandes parties :

1. Les testicules (gonade - du grec gonê : semence - mâle) qui forment la section glandulaire ;
2. Les voies spermatiques
qui stockent et transportent le sperme jusqu'au sinus uro-génital (section tubulaire) ;
3. L'urètre (section uro-génitale)
qui conduit le sperme à l'extérieur du corps et compose avec ses annexes (annexes de l'urètre) une grande partie du pénis, organe copulateur mâle.

Schéma du testicule et des voies spermatiques
Schéma du testicule et des voies spermatiques
(© vetopsy.fr)

Le pénis et le scrotum forment les organes génitaux externes.

Des glandes annexes, comme la prostate ou les glandes bulbo-urétrales, complètent cet ensemble.


Les voies spermatiques stockent et transportent le sperme jusqu'au sinus uro-génital (section tubulaire).

Certains auteurs y adjoignent l'urètre qui transporte le sperme du testicule à l'extérieur du corps.

Les voies spermatiques comprennent :

La première partie des voies spermatiques est formée par le rete testis dans lequel débouchent les tubes séminifères droits et s'abouchent les canaux efférents.

Morphologie de l'épididyme

Testicule droit du chien
Testicule droit du chien
(Photo : © vetopsy.fr)

L'épididyme est allongé, accolé à la partie médiane du testicule. C'est un tube extrêmement long (80 mètres chez l'étalon).

  • Chez le chien, il est volumineux (2 à 4 gr).
  • Chez le chat, il est relativement grêle (0,2 g).


L'épididyme permet le stockage et la maturation des spermatozoïdes qui deviennent fécondants.


1. La tête de l'épididyme reçoit les canaux efférents, sortant de l'extrémité capitée du testicule qu'elle recouvre.

Les canaux efférents ( infos) traversent l'albuginée et sont regroupés en lobules, appelés cônes de l'épididyme (entre 15 et 18 chez le chien et le chat) car ils s'élargissent au fur à mesure.

  • Leur épithélium est constitué :
    • de cellules basales,
    • de cellules ciliées qui balaient les spermatozoïdes vers l'épididyme,
    • de cellules non ciliées à flagelle central à action glandulaire.
  • La couche fibro-musculaire est mince.

2. Le canal épididymaire est un canal unique (1 et 3 en coupe tangentielle) dans lequel confluent les canaux efférents.

Fortement pelotonné, il forme les deux autres parties de l'épididyme. En 2, on observe des amas de spermatozoïdes.

  • Son corps est aplati et simplement apposé sur le testicule.
  • Sa queue, moins élargie que la tête, stocke les spermatozoïdes et se termine par le canal déférent.
Histologie de l'épididyme
Histologie de l'épididyme
(Photo : © webapps.fundp.ac.be)

Structure de l'épididyme

Sa structure comprend ( infos) :

  • un épithélium, constitué de cellules columnaires hautes et jointives, couvertes de longues microvillosités immobiles (stéréocils) qui absorbent les liquides en excès et nourrissent les spermatozoïdes lors de leur transport.
  • une couche myo-élastique contient de nombreuses fibres musculaires lisses circulaires et des fibres élastiques.

Le transit des spermatozoïdes dure de 6 à 15 jours suivant les espèces et est dû :

  • aux cellules ciliées des canaux efférents,
  • à la sécrétion des cellules non ciliées à action glandulaire,
  • aux contractions de la couche musculaire du canal épididymaire.

Fonctions de l'épididyme

Reproductionsystème génitalDéveloppement du système génital
Système génital mâletesticulesVoies spermatiques Urètre
Glandes et formations érectiles annexées à l'urètre
ProstatePénisSystème génital femelle

Bibliographie
  • Barone R. - Anatomie comparée des mammifères domestiques - Tome 4, Splanchnologie II, Editions Vigot, Paris, 951 p., 1990
  • Marieb E. N. - Anatomie et physiologie humaines - De Boeck Université, Saint-Laurent, 1054 p., 1993
  • Rosenzweig M.R., Leiman A.L., Breedlove S.M. - Psychobiologie  - DeBoeck Université, Bruxelles, 849 p., 1998
  • Thibault Ch., Levasseur M.C. - La reproduction chez les mammifères et l'Homme - Ellipse Editions Marketing S.A., Paris, 928 p., 2001
  • http://www.embryology.ch/genericpages/moduleembryofr.html
  • http://embryology.med.unsw.edu.au/